Personal shopper, point de recyclage… les boutiques Mango font peau neuve

©Presse

La marque de fast fashion fait évoluer son identité à l’aide de son concept New Med. Visible dans une poignée de boutiques françaises, elle a notamment été dévoilée en grande pompe dans son flagship parisien.

Après trois mois de fermeture, Mango a enfin rouvert son flagship parisien. Situé au 54 boulevard Haussmann, au cœur de la capitale, ce dernier a été entièrement rénové sous le prisme du nouveau concept New Med du géant espagnol. Avec 1,6 million de visiteurs annuel, cet espace de 1400m2 répartis sur deux niveaux plonge désormais ses visiteurs dans une ambiance méditerranéenne et propose de nouvelles expériences clients.

Lire aussi : Blackpink : comment le groupe de K-pop a conquis le monde de la mode

Au programme : nouvelle vitrine, nouvelle disposition de la zone des caisses et des collections à l'intérieur du magasin et mise en place d’une zone spécifique de click and collect pour le retrait et le retour des commandes. Les cabines d’essayages sont également bien plus spacieuses et proposent de changer l’éclairage selon son envie. Le plus ? Elles disposent d’une prise USB pour charger son portable pendant que l’on s’affaire à ses essayages.

La marque introduit également de nouveaux services, tels que des conseillers personnels pour assister les clients sur leur choix de vêtements, et la Committed Box, un conteneur dans lequel les clients pourront déposer des textiles et des chaussures qui seront ensuite recyclés. Si ce dernier point ne concerne pour le moment qu’une poignée de boutiques, la marque promet de l’étendre à la totalité de ses magasins d’ici 2025.

Une expansion importante en France

Cette rénovation est le point de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles