Comment un personnage historique et un traiteur ont inspiré une chanson à Carla Bruni

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elle clôturait son premier album d'une dernière chanson de pile une minute : La dernière minute. Un exercice d'écriture et de composition pour Carla Bruni , mais pas uniquement. Elle a été inspirée dans l'écriture de ce titre par un personnage historique, la comtesse du Barry. L'autrice-compositrice-interprète franco-italienne détaille son lien entre la maîtresse royale et sa chanson dimanche au micro de Didier Barbelivien dans l'émission Dis-moi ce que tu chantes.

>> Retrouvez les émissions de Didier Barbelivien tous les dimanches de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"Cette chanson m'est venue d'une femme et qui a existé dans l'histoire dont je ne sais rien, mais dont le nom est devenu une boutique de traiteur où un jour je fais mes courses. Elle s'appelle la comtesse du Barry", dévoile Carla Bruni . "Elle était la dernière amoureuse du roi Louis XVI et elle n'était pas du tout noble. C'était une lingère. Et parce qu'elle était l'amoureuse du roi, sa favorite comme on disait à l'époque, elle a été anoblie et est devenue comtesse de Barry, six mois avant la Révolution française. Et v'la t'y pas qu'on lui a coupé la tête !"

"Encore une minute !"

"Mais cette gentille comtesse du Barry n'était pas noble et donc ne voulait pas mourir guillotinée", poursuit-elle, se rapprochant du propos de sa chanson La dernière minute. "Au moment d'être exécutée, le bourreau lui a demandé si elle avait un dernier vœu. Cette dame n'avait que 29 ans à l'époque, ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles