Perturbateurs endocriniens : pourquoi sont-ils si néfastes pour nos hormones ?

On les retrouve dans les aliments, les contenants, les cosmétiques, les vêtements, les jouets, les meubles… Et même les tickets de caisse ! Les perturbateurs endocriniens ont véritablement envahi notre quotidien. Mais concrètement, comment agissent-ils sur notre organisme et nos hormones ? Nous dérèglent-ils réellement ? Et si oui, comment les éviter au quotidien ? Réponses avec Véronique Liesse, diététicienne, nutritionniste et micronutritionniste coauteure avec le docteur Vincent Renaud de "Hormones, arrêtez de vous gâcher la vie !" (éd. Leduc.s Pratique).

Qu’est-ce que les hormones et quel est leur rôle dans l’organisme ?

Commençons par le commencement. "Si l’on doit résumer le rôle des hormones, ce sont en fait des messagers, qui permettent aux cellules de communiquer entres elles", vulgarise Véronique Liesse, qui a crée la chaine Youtube : l’Healthentiel. " Produites par des tissus appelés "glandes endocrines", les hormones sont ensuite transportées dans le sang vers les organes ciblés pour les faire fonctionner correctement". Essentielles, elles jouent un rôle particulier dans la reproduction et le développement sexuel, la croissance, la modulation du système immunitaire ou encore le métabolisme cellulaire. Mais pour que la partition se déroule correctement, encore faut-il que toutes les étapes entre la production du message par la cellule endocrine et la réception par la cellule cible se déroulent correctement. "À l’image d’une partition de musique", décrivent les deux auteurs dans leur ouvrage. "Ce qui compte : c’est l’harmonie (…). Les hormones doivent avant tout connaître leur partition, dialoguer entre elles et parler le même langage". Har-mo-nie, on vous dit.

Les perturbateurs endocriniens ennemis jurés de nos hormones

Et quels sont les différents facteurs qui pourraient déranger cette harmonie ? Dans le mille : les perturbateurs endocriniens. "Concrètement, ces substances, que l’on retrouve dans les aliments, les contenants, les cosmétiques, les vêtements,

(...) Cliquez ici pour voir la suite