Les perturbateurs endocriniens (et surtout le bisphénol A) nuisent à la fertilité

·1 min de lecture

Les perturbateurs endocriniens, ce sont des substances capables d'interférer avec notre système hormonal. Le bisphénol A, le bisphénol B... sont ainsi capables d'altérer différents mécanismes, comme la communication entre certaines cellules ou le développement de certaines fonctions de l'organisme.

Justement : selon des récents travaux conduits par l'Inserm, le CHU de Lille et l'Université de Lille, l'exposition précoce aux perturbateurs endocriniens nuirait aux fonctions reproductives.

Les chercheurs expliquent que "chez les mammifères, la reproduction est régulée par les neurones à GnRH, une population de neurones qui, au cours du développement embryonnaire, apparaît au niveau du nez puis migre vers le cerveau jusqu'à l'hypothalamus. (…) Ces neurones [contrôlent] tous les processus associés aux fonctions reproductrices : la puberté, l'acquisition des caractères sexuels secondaires et la fertilité à l'âge adulte".

Retard de puberté, cycles menstruels perturbés, fertilité altérée...

Grâce à une étude réalisée sur des rates (qui ont subi quotidiennement des injections de bisphénol A pendant les 10 jours ayant suivi leur naissance), les scientifiques ont découvert que l'exposition post-natale au bisphénol A perturbait l'intégration des neurones à GnRH au sein du système neuronal. Les rates présentaient ainsi un retard pubertaire et des "cycles menstruels" perturbés, avec des fonctions reproductrices affectées.

"Nos résultats soulèvent (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vaccination des 5-11 ans (Covid-19) : l'Académie de médecine la recommande aux plus fragiles
3e dose vaccin Covid : pour qui ? quel vaccin ? quels effets secondaires ?
Mon enfant est cas contact : quel protocole au collège et à l’école ?
DIRECT Covid-19 en France ce 18 novembre : chiffres, annonces
Fatiguée dès le matin : dormez-vous aussi bien que vous le croyez ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles