Petit aperçu du premier musée au monde dédié au vagin avant son inauguration à Londres ce weekend

Le tout premier musée du vagin au monde ouvre ses portes à Londres samedi.

Le Vagina museum, basé à Camden Market, va ainsi dévoiler sa toute première exposition : « Muff Busters: Vagina Myths and How To Fight Them ».

L'exposition gratuite sera ouverte au public dès demain (16 novembre), puis tous les jours de la semaine.

Elle évoque notamment les concepts de « la propreté, la contraception, l’anatomie, les règles et la sexualité », d’après la conservatrice Sarah Creed.

Vagina museum : le premier musée au monde dédié au vagin s’apprête à ouvrir ses portes à Camden, Londres.

Les expositions incluent des modèles géants de produits hygiéniques, dont un tampon et une ‘Mooncup’ recouverts de paillettes de « sang », afin de briser certains tabous.

Le musée expose également diverses représentations anatomiques du vagin, y compris un modèle scientifique de l'intérieur du corps de la femme.

Vagina Museum : modèles d’une coupe menstruelle et d’un tampon « recouverts de sang ».
Vagina Museum : l’exposition remet les pendules à l’heure au sujet des règles et de l’anatomie.

« Pour l’instant, je me suis concentrée sur le principal », confie S. Creed à Yahoo UK. « Mais j'aurais pu remplir un espace 800 fois plus grand que celui-ci ».

Les visiteurs sont invités à compléter un quiz d'anatomie et à nommer les différentes parties du vagin, mais beaucoup semblent avoir des lacunes, d’après les résultats obtenus par le passé.

Le musée propose également une boutique de cadeaux avec un peu de tout, de la littérature féministe de Maya Angelou et Laura Bates à des objets plus kitsch, comme un clitoris tricoté et une décoration lumineuse avec l'expression « Love the muff ».

 « Les gens s’attendent à ce que nous soyons drôles. Je pense qu’ouvrir le dialogue avec humour est une solution idéale ».

Sarah Creed souhaite également discuter avec les visiteurs du musée afin d'évaluer la demande et déterminer la nature des futures expositions.

Vagina Museum : modèle anatomique du bassin féminin.
Vagina museum : l’exposition 'Muff Busters' cherche à briser les mythes autour du vagin.

« Je souhaite voir ce qui intéresse les gens en termes de programmation. Certaines personnes viennent nous voir et nous disent ‘j’ignorais tout ça’ ».

Sarah Creed reconnaît toutefois ses propres limites, étant immergée dans le monde des vagins.

« J’ai moi-même un vagin, mais je ne sais pas ce que les autres femmes veulent savoir », dit-elle, expliquant qu'elle est régulièrement surprise par l’absence de connaissance chez certains hommes et femmes à ce sujet.

« Une femme adulte sur cinq au Royaume-Uni pense qu'il faut retirer un tampon avant d’uriner, partant du principe que l'urine provient du même endroit. Une fille sur quatre ignore ce que sont les règles avant de les avoir », dit-elle. « Ces chiffres sont bien plus élevés que je ne le pensais ».

Les visiteurs sont invités à remplir un quiz d'anatomie du vagin.
Vagina Museum : une décoration lumineuse est disponible à la boutique.

L’exposition disposera également d’une « boîte spéciale vagin » afin que les visiteurs posent des questions et offrent des recommandations.

Ce musée unique en son genre prévoit d’accueillir des expositions, des ateliers et des projections de films sur des sujets tels que l'image corporelle, le consentement, la santé mentale et la sexualité. Un programme de sensibilisation en faveur d'une éducation saine et inclusive en matière de sexe et de relations sera également lancé, et des services et du soutien seront offerts aux communautés transgenres et intersexes.

Le musée a trouvé sa place à Londres suite à une campagne de financement participatif qui a permis de récolter près de 60 000 euros grâce à des fans du monde entier.

Le Vagina Museum se trouve à l’adresse : Unit 17&18 Stables Market, Chalk Farm Road, Londres, NW1 8AH et l’entrée est gratuite tous les jours de la semaine. Il est également possible de devenir membre du Vagina Museum, et ainsi d’accéder à des zones privées, des événements spéciaux et plus encore, pour environ 60 euros (50 £) (n’hésitez pas à envoyer un e-mail à friends@vaginamuseum.co.uk pour obtenir davantage d’informations).

Francesca Specter