"La petite maison dans la prairie" : les confidences de Melissa Gilbert (Laura Ingalls) sur sa nouvelle vie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Diffusée à la télévision américaine entre 1974 et 1983, la série culte La petite maison dans la prairie a durablement marqué l'histoire du petit écran outre-Atlantique. Exportée dans le monde entier, elle fut également diffusée en France, où elle a rencontré un immense succès. Une popularité qui a ainsi permis aux différentes têtes d'affiche d'acquérir le statut de star mondiale, mais aussi de devenir indissociables de leurs rôles respectifs. Pour preuve, même plusieurs décennies après la fin de la série, les personnages de La petite maison dans la prairie collent toujours à la peau de leurs interprètes. C'est notamment le cas pour Melissa Gilbert, qui incarnait la jeune Laura Ingalls dans cette fiction. Alors qu'elle avait seulement 19 ans quand la série est arrivée à son terme, la comédienne est désormais âgée de 57 ans.

Interrogée par le magazine américain People jeudi 5 mai 2022, Melissa Gilbert s'est confiée sur sa nouvelle vie. Ayant pris un certain recul sur la célébrité, elle réside désormais au sein d'un cottage dans les montagnes, pas très loin de New York, avec son compagnon Timothy Busfield. "C'est ce que j'ai toujours voulu. Je suis enfin heureuse d'être moi-même. Je suis tellement reconnaissante et soulagée et tellement plus heureuse", a assuré l'actrice. Au cours de ce même entretien, Melissa Gilbert s'est aussi livrée au sujet du rôle de sa vie dans La petite maison dans la prairie.

"Il y avait des poules, des vaches, j'avais même mon propre cheval qui s'appelait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles