"Petites culottes" : ce que l'affaire Coralie Dubost révèle du sexisme en politique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Députée La République en Marche dans la troisième circonscription de l'Hérault, Coralie Dubost a été mise en cause pour la mauvaise gestion de ses frais de mandats et de ses équipes parlementaires. Une enquête du site Médiapart, prenant appui sur un rapport remis au déontologue de l'Assemblée nationale, révèle notamment des notes de frais de mandat faisant état d'importantes dépenses vestimentaires.

Entre autres, plus de 3 000 euros de dépense de lingerie et vêtements payés avec son avance de frais de mandat, censée couvrir les dépenses liées à l'exercice de son mandat.

Une affaire médiatisée qui a finalement engendré une déclaration de la part de la députée LREM : "Depuis quelques jours, ma personne est visée par des attaques injustes, qui desservent mon groupe politique. Aussi est venu pour moi le temps de me mettre en retrait de la vie politique et de me consacrer à ma famille. Je ne serai pas candidate à ma réélection", a écrit Coralie Dubost dans un communiqué officiel.

Mais cette affaire a également suscité de nombreux commentaires et blagues sur les réseaux sociaux, insistant particulièrement sur la nature des dépenses. Des publications ouvertement sexistes.

"Un sexisme ordinaire"

Parmi ces commentaires, la mise en avant les achats de lingerie de l'élue, avec évocations graveleuses où ses "petites culottes" sont régulièrement évoquées. On note entre autres une chronique ouvertement sexiste du site Atlantico intitulée...

Lire la suite


À lire aussi

"J'ai vécu le sexisme en politique" : Virginie Calmels revient sur son parcours atypique
Moqueries, cour de récré, clichés : les petites filles confirment être victimes de sexisme
L'ancienne Première ministre Edith Cresson témoigne du sexisme hallucinant en politique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles