Petites portions, restaurants fermés… la colère des étudiants contre leur Crous : "On a encore faim"

AFTONBLADET BILD / BESTIMAGE

Les restaurants universitaires gérés par les Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires, dits Crous, sont pointés du doigt par les étudiants. Et pour cause, depuis quelques mois, ces derniers ont pu observer que les quantités de leur repas ont diminué. Mais en plus des portions réduites, les jeunes ont également dénoncé à travers les réseaux sociaux, un manque de plat varié et des sandwiches avec presque rien à l’intérieur. Face à ce phénomène, lundi 31 octobre 2022, les équipes de France 2 sont allées à la rencontre de quelques étudiants à Rennes, mais aussi de certain membre de l’équipe de cuisinier du Crous dans L’oeil du 20h. L’un d’eux a confirmé ce triste constat : "C’est beaucoup moins maintenant, il n’y a plus de viande comme avant, plus de poisson comme avant". Celui-ci a par ailleurs affirmé "qu’avant il y avait plusieurs choix en entrée, alors que maintenant c’est un seul choix, c’est moins et tout est pesé", ce qu’il a qualifié de "pas terrible", estimant que "c’était mieux avant". Un changement qui s’explique par "des normes de restauration collective", s’est justifié le directeur du Crous, contacté par France 2 : "Le Crous respecte un grammage réglementaire, correspondant aux dépenses caloriques d’un jeune adulte. Il est bien demandé au personnel de respecter ces grammages lors du service aux étudiants". De plus, en proposant moins de menus et de plat, celui-ci s’est appuyé sur une stratégie qui permet "de diminuer le temps d’hésitation au moment du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite