Petits Cœurs, Pim's... Ces biscuits qui vont bientôt manquer en supermarché

Les amateurs de quatre-heures risquent de faire grise mine. Depuis quelques semaines, les rayons de biscuits se vident à vitesse grand V et peinent à se ravitailler. La raison ? La mise à l'arrêt de plusieurs lignes de production dans les usines du fabricant Mondelez. Contacté par Olivier Dauvers, expert en grande consommation, le service consommateurs du groupe explique qu'une usine a été arrêtée en Belgique pour un grand nettoyage suite à une suspicion de salmonelle. "Notre fournisseur en cacao nous a alerté sur la présence possible de salmonelle", ajoute Mondelez.

Selon l'expert en grande consommation, une trentaine de références de biscuits sont donc affectées. Parmi elles, on retrouve certains paquets d'Oreo, de Petits Cœurs, de Petit Ecolier, de Pépito, de Pim's, de Mikado ou encore de Granola. Ces références, que l'on peine déjà à trouver depuis le début du mois d'août, ne devraient pas revenir dans nos rayons avant la fin de l'année."La production reste perturbée et Mondelez espère une reprise de production dans les prochaines semaines", peut-on lire sur le blog d'Olivier Dauvers.

Si les rayons se vident, les produits qui restent en rayon ne présentent aucun danger et peuvent être consommés sans inquiétude. Aucune procédure de rappel n'est d'ailleurs annoncée sur le site officiel rappel.conso.gouv. Ce grand nettoyage ne serait en réalité qu'une mesure de précaution pour éviter tout scandale comme celui qui a frappé les marques Buitoni et Ferrero il y a quelques mois. Ces (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite