"Ticoco", le conte pour enfants qui veut briser le tabou de l'inceste

Adobe Stock
Adobe Stock

Ticoco, Tikiki et Titlili sont trois joyeux petits singes qui s'apprêtent à célébrer la fête de Karnabal. Pour se confectionner de jolis costumes, les capucins traversent la forêt tropicale pour récupérer des plumes multicolores chez leurs camarades perroquets. C'est là qu'ils vont repérer Mimi, une petite perroquette tristoune à la robe décolorée. Mais que se passe-t-il ? Quel secret ronge Mimi ? Elle va finir par se confier à Ticoco et ses amis.

A travers le conte Ticoco et le voleur de couleurs (La maison Ella Édition), la Dr Anne Surrault, médecin généraliste, aborde les violences sexuelles faites aux enfants et la notion de consentement. Son objectif est multiple : expliquer, instaurer le dialogue autour de ces sujets si délicats, sensibiliser voire dépister.

Un album joliment illustré par Delphes Marchal pour briser le tabou avec délicatesse et bienveillance.

Terrafemina : Comment vous est venue l'idée d'écrire ce conte ?

Anne Surrault : Je suis amenée dans ma profession de médecin à suivre des adultes qui ont des lumbagos à répétition, des états allergiques graves, des dépressions, des troubles relationnels qui leur pourrissent la vie. Et au bout de plusieurs mois de consultations et de création de liens de confiance avec le...

Lire la suite


À lire aussi

"Pas envie ce soir", le livre qui brise (enfin) le tabou du viol conjugal
"Vous êtes de sang bleu !" : une série de photos kitsch brise le tabou des règles
"Je vis l'enfer" : Selah Sue brise le tabou de la dépression (et c'est important)