Peut-on accoucher comme on veut chez soi ?

![CDATA[Shutterstock / ritfuse]]

L'affaire a soulevé les réseaux sociaux : des parents se sont fait retirer leurs enfants, placés provisoirement auprès de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE), via une ordonnance du parquet de Rennes au motif d'un accouchement non assisté à la maison, selon leur témoignage et d'après l'ordonnance qui stipule un accouchement "dans des conditions précaires". Plus largement, le manque de suivi médical par la PMI est souligné, ainsi que la trop faible prise de poids du bébé et la "dénutrition" de la plus grande des deux filles. Si l'on manque d'éléments sur ce placement, une question se pose tout de même : peut-on vivre une grossesse et accoucher comme on le souhaite aujourd'hui en France ? Les Décodeurs apportent des éléments de réponse.

Dans un entretien accordé à l'Obs, l'ancienne vice-présidente du Conseil National de Protection de l'enfance et ex-inspectrice de l'Aide sociale à l'Enfance Michèle Créoff rappelle tout d'abord que le suivi médical pendant la grossesse est obligatoire. Si l'on peut accoucher chez soi sans assistance médicale, la naissance doit être déclarée ensuite par un témoin. "Tout cela pour lutter contre les trafics d'enfants, repérer les néonaticides, les problèmes de santé et non pour s'opposer à l'accouchement à domicile", insiste-t-elle.

Accouchements non assistés légaux mais non recommandés

Pour leur part, les Décodeurs rappellent que les accouchements en dehors du milieu hospitalier sont rares, l'Insee les estime entre (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Faut-il limiter les visites dans les maternités ?
Canicule : comment rafraîchir bébé ?
Habiller bébé quand il fait chaud : une couche et c’est tout ?
États-Unis : face à la pénurie de lait infantile, les parents se tournent vers le DIY (et c'est une mauvaise idée)
Voici pourquoi les enfants devraient jouer au football plutôt qu’au tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles