Peut-on se se fier aux applis de reconnaissance des champignons ?

Cette année la saison de la cueillette des champignons a démarré plus tôt. Mais attention : comme le rappelle l'Agence de sécurité alimentaire (Anses), ramasser des champignons demande un peu de vigilance. En 2021, quatre personnes sont même décédées suite à la confusion d’une espèce comestible avec une espèce toxique.

Il existe des conseils de bon sens pour éviter ces intoxications, notamment ne ramasser que les champignons que l'on connait et les faire identifier en pharmacie.

Autre solution : se munir d'une application de reconnaissance des champignons.

Elles s’appellent IK Champi, Champignons Pro ou Champignouf et se veulent les meilleures amies des cueilleurs de champignons. Mais ces applications peuvent-elles vraiment vous aider à savoir ce qui peut aller ou non dans votre panier et éventuellement votre estomac ? Pas selon Jean-Philippe Rioult.

Lorsqu’on ne sait pas, on ne cueille pas !

"Nous avons testé plusieurs applications avec les étudiants et ce n’est pas concluant, explique l’expert. Une fois sur deux, il y a erreur."

D’où vient le problème ? "Des différences morphologiques importantes des champignons au sein d’une même espèce. Il ne faut donc pas faire une confiance aveugle aux applications numériques." Mieux vaut apprendre à connaître les principales espèces mortelles, toxiques et les quelques comestibles intéressants "en visitant les expositions organisées par les sociétés mycologiques et en suivant sur le terrain des mycologues (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Minceur : 9 recettes coupe-faim avec des graines de chia
Vitamine D : elle ne devrait pas être classée parmi les perturbateurs endocriniens
10 additifs alimentaires dont il faut se méfier
12 recettes d'Halloween (super) faciles
6 comptes Instagram pour manger healthy (et bon)