Peut-on se garer à contresens de la circulation ?

Alors que vous conduisiez récemment, vous vous êtes demandé si vous aviez le droit de vous garer dans le sens inverse de la circulation. Erreur, car comme le stipule l'article R417-1 du Code de la route, stationner en contresens de la circulation est une infraction. Néanmoins, la réglementation peut varier selon l'endroit dudit stationnement, s'il se fait en agglomération ou hors agglomération.

Dans tous les cas, stationner à contresens peut mettre en danger les usagers de la route, automobilistes comme conducteurs de deux-roues, usagers de transports en commun et piétons. Et pour cause, ce type de stationnement invite à traverser la chaussée après la sortie du véhicule, ce qui peut être risqué. Il est donc important d'être vigilant.

Selon la réglementation routière française, en agglomération, les véhicules à l'arrêt ou stationnés doivent être placés dans le sens de la circulation. Voici les obligations à respecter :

Autrement dit, il est interdit de stationner en contresens de la circulation en agglomération, et ce même pour quelques minutes.

Sur les routes rurales, le stationnement à contresens peut être autorisé dans certains cas précis. À titre d'exemple, l'arrêt ou le stationnement d'un véhicule doit être effectué sur l'accotement, sur une chaussée à double sens. De plus, il est autorisé à gauche lorsque l'accotement de droite est impraticable, ou bien lorsque l’espace disponible n’est pas assez large.

Stationner à contresens de la circulation en agglomération est une infraction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite