Peut-on recevoir une convocation à la gendarmerie par mail ?

iStockphoto

Sachez que les services du ministère de l'Intérieur n'envoient jamais de courriel pour procéder à des auditions. Si vous recevez une convocation à la gendarmerie par mail et ce quel que soit le motif mentionné, soyez vigilant : il s'agit d'une tentative d'arnaque !

En tant que suspect ou simple témoin, toute personne mineure ou majeure peut faire l'objet d'une convocation à la gendarmerie. Les forces de l'ordre peuvent vous demander de témoigner sur des faits auxquels vous avez pu assister, donner des renseignements sur une personne dans une enquête pénale en cours, vous entendre en tant que suspect pour une infraction ou suite à une plainte déposée contre vous ou encore pour vous remettre des documents judiciaires.

Si vous êtes dans l'un de ces cas, la convocation vous est envoyée par courrier ou remise en main propre. Ce sont les deux seuls et uniques moyens qu'utilisent les forces de l'ordre pour vous convoquer. Sur ce courrier, vous trouvez quelques grandes informations comme l’heure, la date de rendez-vous, l’adresse de l’établissement et parfois, le motif de la convocation.

Depuis plusieurs mois, des milliers de Français ont reçu des emails, soi-disant de la part de la Brigade de protection des mineurs, leur adressant une convocation judiciaire pour répondre des crimes et délits qu’ils auraient commis. Vous aussi, vous avez peut-être été destinataire d'un mail, dont l'objet est une convocation judiciaire vous accusant de proposer, partager, diffuser et échanger des supports (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite