Quand peut-on sortir les plantes frileuses au printemps ?

Agatha Christophi
·1 min de lecture

Après avoir passé l'hiver à l'intérieur, dans une pièce à température ambiante, loin du froid et du gel, nos belles plantes vertes ont désormais besoin de prendre l'air. Mais quand les sortir exactement ?

Pourquoi faut-il sortir les plantes frileuses au printemps ?

Certaines plantes gélives doivent être rentrées en hiver. Mais avec les températures qui remontent, doucement mais sûrement, il est temps de les sortir. En effet, au printemps et en été, la météo est clémente et la luminosité bien meilleure. Cette dernière, moteur de la photosynthèse, permet aux plantes de mieux se développer. Aussi, la pluie printanière et estivale permet de nettoyer le feuillage et arrosera les sujets avec une eau de bien meilleure qualité. Si l'oranger en pot, le dahlia, le ficus, ou encore les géraniums en pot restent cloîtrés à l'intérieur, ils souffriront d'un air trop sec et pourront en pâtir.

Quand peut-on sortir les plantes frileuses au printemps ?

Mais attention, il ne suffit pas de procéder à n'importe quel moment. Ce n'est pas parce que le printemps a fait son apparition qu'il faut à tout prix sortir les plantes frileuses ! Il faut attendre que le risque de gel soit écarté car la plupart des espèces ne tolèrent pas les températures négatives. Il faudra parfois patienter jusqu'au mois de juin pour sortir les plantes frileuses. Soyez également attentifs aux orages, grêle et coups de vent : n'hésitez pas à les rentrer de nouveau si la météo est capricieuse.

A LIRE EGALEMENT :