Peut-on voyager en Europe si l’on habite à 10 km d’un aéroport ?

·1 min de lecture

Trop beau pour être vrai. Alors que le pays est sous cloche depuis le 3 avril, la souplesse du nouveau confinement laisse la place à toutes les interprétations, y compris les plus improbables. Dernière en date : ceux qui habitent à proximité d’un aéroport auraient le droit de voyager à l’étranger. Tout en respectant la règle des 10 kilomètres, les habitants de Roissy, d’Orly ou de Marignane pourraient ainsi se rendre à l’aéroport puis... s’envoler pour un pays d’Europe.

En vérité, il n’en est rien. S’il est effectivement possible de se rendre dans un aéroport situé à moins de 10 km de son domicile pour s’y promener ou s’aérer, rien n’indique qu’il est ensuite autorisé de s’envoler pour l’Espagne ou la Grèce. C’est même parfaitement le contraire. Contacté par Capital, le ministère de l’Intérieur démend formellement que cela soit possible. “S’éloigner de son domicile de plus de dix kilomètres n’est autorisé que pour un nombre restreint de motifs, qui n’inclut pas le tourisme à l’étranger”, rappelle d’ailleurs le ministère sur son site Internet.

“Depuis le 3 avril, la sortie du territoire vers un pays de l’espace européen doit être justifiée par un motif impérieux”, confirme le site officiel du gouvernement. Ces motifs impérieux peuvent être d'ordre professionnel, sanitaire ou familial. Quoiqu'il en soit, le fait de résider à proximité d’un aéroport ne change rien, la règle s’applique à tous. “Les voyages internationaux, quelle que soit la destination, ne sont autorisés qu’en cas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon, Cdiscount : Les AirPods 2 et Pro d’Apple de nouveau à prix bas
Leurs "dark kitchen" cuisinent et livrent vos repas à domicile
MacBook Air, MacBook Pro : jusqu'à 400 euros de réduction chez Amazon
Xiaomi : -26% sur le smartphone Mi Note 10 Lite chez Amazon
Le prix des fruits pourrait grimper à cause de l’épisode de gel récent