Peut-on vraiment rattraper un manque de sommeil ?

© salim hanzaz / Istock

Après une nuit courte, peut-on vraiment rattraper le manque de sommeil en dormant plus longtemps la nuit suivante ? Réponse !

« J’ai du sommeil en retard », « j’ai du sommeil à rattraper »… Voilà des phrases que nous avons tous déjà prononcé après une nuit passée à faire la fête ou d'insomnie. Mais peut-on vraiment « rattraper » un manque de sommeil ? Une soirée de repos, accompagnée d’une nuit de dix heures peuvent-elles suffire à effacer le peu de temps passé sous les draps la veille ? Bien évidemment, la réponse est à nuancer. « Le sommeil n'est pas comme un compte bancaire sur lequel vous pouvez économiser et dépenser plus tard », explique le Dr Lindsay Browning, experte du sommeil, au magazine britannique « Stylist ». « Bien que vous puissiez vous rattraper un peu et vous sentir mieux après un week-end de repos ou une sieste, vous aurez besoin de plusieurs jours et de beaucoup de sommeil pour vous rattraper complètement. » D’après la professionnelle, il y aurait même de grandes chances que l’on ne rattrape jamais vraiment un retard de sommeil lorsque celui-ci est trop régulier.

À lire aussi : On connaît le nombre d’heures de sommeil nécessaires pour préserver sa santé

Attention, cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’est pas bénéfique de se reposer certains soirs et de faire des siestes la journée. Une nuit plus longue et des petites phases de repos la journée peuvent aider à se sentir mieux, à améliorer l’humeur et le temps de réaction par exemple.

Qu’est-ce qu’une « dette » de sommeil ?

Au quotidien, de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi