Phil May, cofondateur de The Pretty Things, est mort

Pier-Paolo Gault
Phil May (Capture d'écran YouTube, extraite du Live at Abbey Road en 1998)

Un emblème du rock des années 1960 nous a quittés. La nouvelle vient d'être annoncée par sa famille : le leader de The Pretty Things, Phil May, est décédé dans la matinée de ce vendredi 15 mai.

"Phil May est décédé à 7h05 ce vendredi 15 mai, à l'hôpital Queen Elizabeth, Kings Lynn, Norfolk" précise le communiqué, rapporté par Uncut. "Il avait 75 ans. Confiné avec sa famille à Norfolk, cette semaine, Phil a eu un accident de vélo et s'est fait opérer d'urgence de la hanche, suite à de graves complications."

>> A lire aussi : The Pretty Things : hommage tardif aux sales gosses du rock anglais

The Pretty Things : créateurs de l'opéra-rock

En 1963, Phil May fonde The Pretty Things au côté de Dick Taylor, ex-guitariste des Rolling Stones. Ensemble, ils concurrencent le groupe de Mick Jagger, sans jamais le devancer. C'est après le départ de Dick Taylor du groupe, que Phil May prend les reines et que The Pretty Things acquiert sa notoriété, avec les publications consécutives, en 1967, de Defecting Grey et, en 1968, de l'album S.F. Sorrow, l'un des premiers opéra-rock de l'histoire.

Lire la suite sur lesinrocks.com