Publicité

Philippe Labro – Le rugby, métaphore de la vie

Philippe Labro  - Credit:Guillaume Paret
Philippe Labro - Credit:Guillaume Paret

Le coup d'envoi de la grand-messe planétaire du rugby sera donné ce vendredi soir au Stade de France. Devant leur public, les hommes de Fabien Galtié – qui débuteront leur compétition face aux redoutés All Blacks – rêvent de décrocher un premier sacre mondial dans la discipline. Une compétition qui s'annonce déjà « passionnante » pour Philippe Labro, d'autant que l'intérêt pour cette Coupe du monde est palpable.

« D'abord, c'est une Coupe du monde en France avec une très belle équipe tricolore », explique l'écrivain. Mieux encore, c'est le rugby lui-même qui a gagné en popularité. « Il passionne désormais au-delà des régions. » Mais alors qu'est-ce qui explique cet intérêt ?

À LIRE AUSSICoupe du monde de rugby : « La France est attendue au tournant »

Le rugby, « c'est un esprit, c'est une culture ». « Un, tu n'es rien sans l'autre. Deux, tu dois toujours faire ta passe, donner. Trois, tu as besoin de courage, de créativité, d'inventivité, ce goût du sacrifice. » En somme, « le rugby est une métaphore de la vie ». « Dans la vie, il y a les pianistes et les déménageurs, les gros costauds et les subtils, il y a ceux qui perdent et ceux qui gagnent, et il y a la troisième mi-temps : la camaraderie. »

Par les valeurs qu'il véhicule, le rugby a notamment inspiré bon nombre d'écrivains. Philippe Labro en profite alors pour conclure en citant Antoine Blondin : « Le rugby propose un art subtil de la réussite dans l'abnégation et dans l'amitié où l'homme réputé inachevé [...] Lire la suite