La philosophie de Gwyneth Paltrow : arrêter de juger les femmes qui font de la chirurgie

Abaca
Abaca

Dans un billet publié sur son site Goop, Gwyneth Paltrow a abordé la chirurgie esthétique alors qu'elle évoquait sa propre apparence à l'approche de ses 50 ans. Elle a d'une part décrit son admiration pour les femmes qui vieillissent sans avoir recours à la chirurgie esthétique : "J'adore quand on voit des femmes qui n'ont pas du tout touché à leur visage, qui embrassent chaque centimètre de leur vieillissement", écrit-elle.

Mais loin de sombrer dans une réflexion emprunte de sexisme ordinaire, l'actrice et femme d'affaire a également déclaré qu'elle célébrait les femmes qui choisissent, au contraire, de recourir à la chirurgie esthétique ou à des traitements pour paraître plus jeunes. "Et puis, il y a ces femmes que vous regardez et qui se demandent comment elles peuvent avoir 78 ans ? Comment font-elles pour s'en sortir ? Il doit s'agir d'une sorte de lifting ou d'un autre travail, et j'aime ça aussi."

Et de marteler avec bienveillance : "Les personnes qui ont l'air de ce qu'elles aimeraient avoir l'air, qui se sentent au mieux de leur forme ? Cela m'inspire".

De l'importance d'être "indulgente" face à ces changements

"Il est important d'avoir une certaine grâce face au vieillissement de son corps, d'être indulgente", ajoute Gwyneth Paltrow. "Bon, peut-être que ma peau ou mes muscles ne vont pas rebondir comme avant, et ce n'est pas grave."

L'actrice se penche également sur les pseudo-"règles" concernant le type de vêtements que...

Lire la suite


À lire aussi

Les femmes doivent-elles (vraiment) arrêter de travailler le 7 novembre à 16h34 ?
Pourquoi les femmes devraient (vraiment) arrêter d'être modestes au travail
Pourquoi les femmes devraient arrêter de travailler à partir de 15h35 ce 6 novembre