Phobie d’impulsion, ou la peur insoutenable de commettre un acte grave incontrôlé

·2 min de lecture

Jeter son bébé par la fenêtre, foncer dans une rambarde d’autoroute à 200 à l’heure, poignarder son collègue de travail… Ces images qui peuvent surgir et qui sont sources d’angoisse pour les personnes qui les subissent sont en réalité fréquentes. Ce phénomène porte un nom : il s’agit de la phobie d’impulsion. Doit-on en avoir peur, existe-t-il des traitements, une thérapie est-elle utile… Boris Charpentier, psychologue, décrypte pour nous les rouages de ce trouble.

« Je mettais ma fille au sein et tout à coup, je me voyais jeter mon bébé par la fenêtre du 5e étage », témoigne Alexandra. Elle a souffert de phobie d’impulsion et a eu peur d’en parler à un psychologue ou à un médecin, tant elle avait honte d’être traversée par de telles images et de perdre le contrôle de ses pensées. Boris Charpentier, psychologue et psychothérapeute spécialiste en thérapies brèves, explique en quoi consiste la phobie d’impulsion, et précise qu’elle n’a rien d’une prédiction, contrairement à ce que l’on pourrait croire.

Qu’est-ce que la phobie d’impulsion ?

« La phobie d’impulsion est un sous-type du trouble obsessionnel compulsif (ou TOC). Elle se caractérise par des obsessions et des compulsions », commence le psychologue. Le sujet « ruminateur » qui souffre de phobie d’impulsion présente des pensées ou des images obsédantes comme des pensées obscènes, blasphématoires ou insensées. Dans les exemples que l’on peut retrouver, les images qui reviennent le plus souvent sont : « se mettre nu en public, poignarder son petit copain… Des images sexuelles ou de nature répugnante, comme avoir des gestes déplacés avec un enfant ou des relations sexuelles avec sa belle-mère… » illustre-t-il. Ces pensées ou images obsédantes pathologiques génèrent chez le sujet qui les vit « une crainte excessive d’agir de façon inappropriée et impulsive, c’est-à-dire malgré lui, et de causer du tort...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles