Photo - David Hallyday dévoile un cliché très intime de sa soeur Laura Smet et de son mari Raphaël

L’année 2019 a été celle de l’amour pour la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye. Après avoir épousé civilement Raphaël Lancrey-Javal, la sœur de David Hallyday a renouvelé ses vœux le 15 juin lors d’une cérémonie religieuse qui s’est tenue à l’église Notre Dame des Flots, au Cap Ferret. Une date qui n’a pas été choisie au hasard puisqu’il s’agit de la date d’anniversaire de son défunt papa. Une manière pour l’actrice de 36 ans de l’intégrer à cette journée si importante à ses yeux. Pour la conduire jusqu’à l’autel, la jeune mariée avait choisi son frère. Une touchante attention qui montre à quel point les deux aînés du clan Hallyday sont proches et unis. Le 20 décembre dernier, dans les colonnes du magazine Elle, Laura Smet se confiait sur son mariage : "Je me sens bien, à ma place. J’ai toujours voulu me marier, sans doute parce que mes parents ne l’ont jamais fait. J’ai surtout rencontré un homme avec lequel je sens que je peux construire du solide."

⋙ David Hallyday se confie sur "la rage" qui l'anime face à Laeticia Hallyday

Comme le rapporte le magazine Voici, le mardi 31 décembre, David Hallyday a publié sur son compte Instagram une rétrospective en images de ses douze derniers mois accompagnée de la légende : "Ce fut une année chargée d’un point de vue émotionnel !! Une année peinte de montagnes à franchir, pleine d’amour et d’amitié aussi, pleine de tendresse et d’empathie... une année également pleine de rencontres !!! Merci à vous d’avoir fait partie de cette aventure qui m’a permis d’aller plus loin et me dépasser, je vous souhaite tout ça et bien plus encore pour l’année qui s’annonce !!" Outre des clichés de ses filles Ilona et Emma, on y découvre une photo exclusive de Laura Smet qui échange un tendre baiser avec son compagnon de 50 ans. Une photographie pleine de tendresse qui illustre à merveille l’amour que les deux jeunes époux se portent.

>>> Découvrez la photo de Laura Smet et son époux Raphaël

(...) Cliquez ici pour voir la suite