PHOTO - Laurence Boccolini : son cliché avec Mimie Mathy provoque des commentaires (gentiment) moqueurs sur la Toile

La diversification. Le maître-mot pour savoir être multi-tâches, voire multi-disciplinaires. Laurence Boccolini l'a bien compris. Après avoir connu une période où elle a été gravement malade, suite à une infection mal soignée au moment du tournage de Je suis une célébrité, sortez-moi de là en Afrique du Sud, l'animatrice n'a fait que quelques rares apparitions à la télévision. Sa dernière en date remonte au mois de septembre avec Le grand concours des animateurs sur TF1. De quoi se pencher un peu plus longuement sur son avenir. Celle qui a frôlé la mort a beaucoup réfléchi sur ses envies. Elle a multiplié les activités. Après s'être lancé dans la boulangerie, avec beaucoup de talent, l'animatrice de 56 ans a décidé de se consacrer pleinement à une carrière de comédienne. "Un matin, je me suis réveillée en me disant qu'il me fallait un agent pour revenir à la comédie !" confie-t-elle dans une interview à Télé Loisirs. Aussitôt dit, aussitôt fait.

Laurence Boccolini a achevé le tournage d'un épisode de Mongeville, la série de France 3, avec Francis Perrin. Elle y joue une commandante d'une caserne de pompiers, l'occasion de tourner avec de vrais et beaux soldats du feu. Depuis, l'actrice plus qu'animatrice multiplie les tournages. Elle est actuellement sur les plateaux d'un épisode de Joséphine, ange gardien. Qui dit Joséphine, dit... Mimie Mathy. C'est en compagnie de la femme de Benoist Gérard que Laurence Boccolini a posté une photo sur son compte Instagram où on les voit ensemble avec... Francis Perrin. Comme elle le signale, ils ne se quittent plus !

⋙ Laurence Boccolini victime d’un grave accident de la route : elle raconte

La photo les montre tous les trois, en extérieur, bien emmitouflés, avec une légende qui semble contredire la réalité : "Et on a pas froid du tout !!! Tournage happy avec ma Mimie et Francis Perrin. Frisquette journée mais bonheur de tourner avec vous deux." De quoi faire venir des commentaires hilares, gentiment moqueurs, des internautes. "Manque

(...) Cliquez ici pour voir la suite