PHOTO - Lucie Lucas dévoile le visage de son fils pour la première fois !

·2 min de lecture

Lucie Lucas est une femme avec des convictions, et elle ne le cache pas. Sur son profil Instagram, qui compte pas loin de 400.000 abonnés, l’actrice de 34 ans partage régulièrement ses prises de position. En novembre 2020, en marge des manifestations contre les violences policières, elle allait même jusqu’à exiger la démission d’Emmanuel Macron. Victime d’attouchements et de viol à adolescence, l’héroïne de Clem s’engage notamment dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Mais elle est aussi très concernée par le combat écologique, surtout par rapport à ses enfants… qu’elle prépare déjà à la fin du monde. Avec son mari Adrien, Lucie Lucas a en effet donné naissance à trois bouts de chou : Lilou (née en août 2010), Moïra (née en janvier 2012) et enfin Milo (né en mars 2018). Et c’est d’ailleurs à l’occasion d’une collaboration avec une célèbre marque de produits de beauté bio que la comédienne a dévoilé la toute première photographie de son fils !

Mardi 16 février 2021, Lucie Lucas a publié un nouveau cliché sur son compte Instagram. Ses fans ont été ravis de découvrir le visage du petit Milo, dans les bras de sa très souriante maman ! “En général j’essaie de ne pas ‘utiliser’ mes proches à des fins commerciales, mais avec So’Bio Etic j’estime que la collaboration va bien au-delà…”, écrit-elle en légende de l’image. Lucie Lucas est en effet l’une des égéries de la marque de cosmétiques, appartenant au groupe Léa Nature. “Donc après vous avoir présenté ma maman, je vous présente Milo, mon petit dernier (je l’avoue, je suis si fière de mes merveilleux enfants)”, poursuit l’actrice. En effet, c’est déjà à l’occasion d’une autre collaboration avec la marque bio qu’elle avait dévoilé une rare photo au côté de sa mère – avec qui la ressemblance est frappante !

“Quoi de mieux pour prendre soin de lui que des produits bio, éthiques, conditionnés de la façon la moins polluante possible pour de la grande distribution, le tout à un prix abordable ?”, écrit ensuite Lucie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite