Cette pièce iconique sera l'une des pièces phares de l'été et vous allez vouloir l'adopter

Valérie Boucomont

Des podiums à la rue, la combinaison pantalon a toujours fait des apparitions remarquées dans l’histoire de la mode. Se révélant plus ponctuellement que d’autres tendances, elle reste de tout temps un must have par excellence.

Parmi les indispensables mode du printemps-été 2020 ? La combinaison ! Inventée au début du XXe siècle, elle signe un retour en force. Stella McCartney, Isabel Marant, Celine ou encore Givenchy ont adoré la réinterpréter. 

Coup d’œil dans le rétro

Dédiée à un but fonctionnel, la combinaison est d’abord créée pour les parachutistes en 1919, avant d’être adoptée par les aviateurs, puis devient l’habit des ouvriers, le célèbre « bleu de travail » ainsi que celui des garagistes. Dans les années 30, Elsa Schiaparelli la féminise mais de manière très avant-gardiste et plutôt confidentielle. On pourrait même considérer ses créations d’alors, en laine et zips transparents, comme les prémices du sportwear chic. Elle ne devient véritablement l’apanage des femmes que lors de la seconde guerre mondiale, ces dernières remplaçant au sein des usines les hommes partis au front. Mais ce n’est que dans les 60’s qu’elle se fait plus sophistiquée, notamment grâce à Guy Laroche qui dessine alors un modèle en laine et tricot très audacieux pour l’époque, puis Yves Saint-Laurent qui signe dans sa collection haute couture de 1968 une pièce chic et minimaliste, dans un esprit novateur qui n’aura de cesse d’évoluer. Les 70’s en font une pièce unisexe sous l’impulsion d’André Courrèges, Christian Dior ou encore Oscar de la Renta. Cette décennie la décline inévitablement à la sauce disco, la conjuguant tout en...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi