Voici la pièce phare de l’hiver, les stars l'ont déjà adoptée

·1 min de lecture

Depuis l’Antiquité, la cape traverse les époques avec panache et d’un rôle originel purement utilitaire, elle est devenue une authentique pièce d’apparat et même un symbole de puissance. Retour sur un succès jamais démenti…

Son histoire

Inspirée de la couverture, la cape a pour fonction première de protéger contre le froid et les intempéries. Elle apparaît sous l’Empire romain où, nouée autour du cou par un simple lien en cuir, elle ne laisse alors entrevoir que le visage, laissant planer le mystère autour de celui ou celle qui la porte. Cela contribue sans nul doute à lui conférer une aura particulière qui l’amènera à habiller les détenteurs du pouvoir : rois, ecclésiastiques, magiciens, vampires ou encore super-héros.

Les femmes en font un indispensable de leur garde-robe

Ce n’est qu’à la Renaissance que les femmes se l’approprient véritablement. Elle prend dès lors une coupe plus ajustée et devient un signe d’appartenance à un rang social élevé. Elle est également très prisée au XIXème siècle, étant parfaite pour être portée au-dessus d’une robe à crinoline mais aussi aux fins de masquer une grossesse. Afin d’affronter les hivers rigoureux, elle se pare de velours et de fourrure, elle emprunte aussi certaines caractéristiques propres aux manteaux, agrémentée alors d’un col montant et couvrant à nouveau les hanches dans une coupe mi-longue. Elle se fait de plus en plus féminine par la suite, arborant des motifs de fleurs ou d’arabesques. On la retrouve dans les 30’s où les femmes la portent principalement longue au-dessus de leurs robes de soirée, puis dans les 60’s dans une version courte cette fois, afin d’être...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles