Pic de pollen ce week-end : comment ne pas aggraver l'allergie ?

Le Réseau national de surveillance aérobiologique alerte sur le risque maximal d’allergie dans toute la France pour le week-end de l’Ascension.

« Les graminées ne font pas le pont ». En ce week-end de l’Ascension, le risque d’allergie au pollen est au maximum dans quasiment toute la France. Sur une carte publiée par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), tous les départements sont en rouge, à l’exception des Landes et des Pyrénées-Atlantiques – concernés, eux, par un risque « moyen ».

Lire aussi >> Ma routine naturelle anti-allergies saisonnières

Les graminées ne font pas le pont !Alors que beaucoup de Français feront le pont de l'Ascension cette semaine avec une circulation annoncée en noir sur les routes par bison futée, sur le plan des pollens, les graminées ne font pas le pont et resteront bien présents dans l’air! pic.twitter.com/gXJzQV3iPY

— Réseau National de Surveillance Aérobiologique (@rnsa_pollen) May 25, 2022

Éternuements à répétition, nez qui coule, picotement aux yeux, sensations de démangeaisons… Dès l’apparition des premiers symptômes, il est conseillé de prendre des antihistaminiques afin de calmer l’allergie. Si vous n’avez pas de prescription, il est possible d’en obtenir certains sans ordonnance.

Se laver régulièrement mains et cheveux

Pour se prémunir au maximum du contact avec le pollen et prévenir une sérieuse allergie, l’allergologue Madeleine Epstein nous avait donné de précieux conseils début mai : se laver régulièrement les mains et les cheveux, se changer en rentrant chez soi et n’aérer que le matin ou...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles