Pied bot : finies les chaussures orthopédiques !

Le pied bot est la plus fréquente des malformations du pied. On estime qu’elle touche, en France, 1 enfant pour 1.000 naissances. Pour des raisons inconnues, cette anomalie touche deux fois plus le garçon que la fille. Dans 50 % des cas, les deux pieds sont malformés. On parle de pied bot bilatéral.

Comment reconnaître un pied bot ?

Le pied bot correspond à une malformation congénitale, donc présente dès la naissance de l’enfant. Le bébé naît avec un ou deux pieds dans une position inhabituelle et il n’est pas possible de les redresser avec de simples manipulations. « Le pied est touché, mais aussi la cheville. Le mollet est plus fin que la normale. Et il peut y avoir une petite différence de longueur de pied, qui sera plus court que l’autre, avec une ou deux pointures de différence à l’âge adulte », décrit la Dre Alice Fassier, chirurgienne orthopédiste pédiatre au CHU de Lyon.

Quatre anomalies caractéristiques définissent ce que les orthopédistes appellent le « pied bot varus équin » :

Le pied varus

L’arrière-pied est mal positionné et la cheville est tournée vers l’intérieur.

Le pied équin

L’enfant se positionne comme s’il se tenait sur la pointe des pieds ou le bout des orteils et sa voûte plantaire reste en flexion.

Le pied cavus

Le pied est creux.

...

Lire la suite