Pierre-Jean Chalençon règle ses comptes avec Nagui après s’être fait tacler par l’animateur

·2 min de lecture
PARIS, FRANCE - 03/05/2020: : French collector of objects related to Napoleon Bonaparte, director of Cercle France Napoléon and buyer on the show "affaire conclue " on France2, Pierre-Jean Chalençon during a portrait session in Paris, France on 03/05/2020. (Photo by Eric Fougere/Corbis via Getty Images)

Après avoir été taclé par Nagui durant l'émission Tout le monde veut prendre sa place le 27 mai 2021 sur France 2, Pierre-Jean Chalençon a décidé de répliquer le 28 mai 2021, en s'attaquant à l'animateur sur Twitter.

Ancien visage emblématique de l'émission Affaire Conclue sur France 2, Pierre-Jean Chalençon a récemment fait parler de lui dans la presse durant l'affaire des restaurants clandestins. Devenu célèbre en raison de son exubérance, le propriétaire du Palais Vivienne, situé à Paris, n'a pas sa langue dans sa poche, ce qui a parfois pu lui jouer des tours. N'hésitant jamais à tacler ses anciens camarades qui officient toujours au sein du programme présenté par Sophie Davant, le collectionneur est parfois lui aussi pris pour cible. Ce fut notamment le cas le 27 mai 2021. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce jour-là, c'est Nagui qui a adressé un tacle à peine voilé à Pierre-Jean Chalençon au cours de son émission Tout le monde veut prendre sa place, diffusée sur France 2. "L'autre n'en vaut vraiment pas la peine ! Autant parler de gens de qualité," a ainsi lancé l'animateur après qu'une de ses candidates lui a avoué qu'on la comparait avec le collectionneur à cause de sa coiffure. Il n'en fallait pas plus pour que l'ancien acheteur d'Affaire Conclue décide de riposter. Il a ainsi publié un message dans lequel il s'en prend directement à Nagui le 28 mai 2021 sur Twitter. "Nagui adresse un tacle à Pierre-Jean Chalençon : après les chevaux c'est mon tour. L'homme qui pèse 100 millions d'euros a besoin de parler de moi pour ne pas être oublié... Quand il aura réalisé la moitié de mon parcours culturel, il pourra tweeter," a écrit le propriétaire du Palais Vivienne. 

Visiblement très remonté contre les propos de l'animateur (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :