Pierre Ménès cambriolé : 120 000 euros de bijoux dérobés, un des voleurs condamné à 21 mois de prison ferme

C'était le 29 septembre 2019. En milieu d'après-midi, vers 15 h, deux cambrioleurs arrivent à Beynes (78) sur le lieu de résidence du journaliste sportif, Pierre Ménès et de sa compagne, Mélissa. D'après les informations rapportées par Le Parisien, les deux complices commencent par forcer le portillon "déplacent des palettes qui gênent le passage, puis tentent de casser une fenêtre." Après avoir forcé l'entrée avec un tournevis, ils entrent dans la maison, puis la fouillent de fond en comble. C'est alors qu'ils se servent en bijoux, bagues serties de pierres précieuses et de montres de luxe pour un montant total de 120.000 euros. Peu de temps après, les gendarmes arrivent sur les lieux et découvrent près de 22 empreintes sur les différentes surfaces.

>>> Pierre Ménès accusé de harcèlement : "Il n'y a qu'une seule victime et c'est mon client" déclare son avocat

C'est ainsi qu'ils parviennent à identifier un suspect : Rida, 22 ans étudiant en langues et livreur de pizzas, non déclaré. Bien connu des services de police et de justice pour refus d'obtempérer et vols, le jeune homme qui vit dans le 15e arrondissement de Paris, est arrêté lundi 27 janvier 2020. Au tribunal correctionnel de Versailles, Rida explique son geste : "C'est une connaissance qui m'a proposé 500 euros pour le conduire sur un plan. J'ai accepté. Je l'ai attendu dans la voiture. Je me suis rapproché et on s'est sauvé à cause des chiens. J'ai touché la porte et la palette pour tout remettre en place. On est rentré à Paris et j'ai touché mes 500 euros." a-t-il dévoilé. Concernant l'identité de son complice, il ne divulguera aucune information par "peur de subir des représailles dans son quartier." Le procureur, resté perplexe pendant son explication, lui demande s'il n'avait pas l'impression "de s'être fait avoir en touchant 500 € sur un butin de 120 000 euros." Le jeune homme de 22 ans est resté de marbre, sans aucune réaction. À l'issue de son jugement, il est finalement condamné à 21 mois de prison ferme

(...) Cliquez ici pour voir la suite