Pierre & Vacances-Center Parcs : Chiffre d’affaires du 1er semestre de l’exercice 2020/2021

·8 min de lecture

Un premier semestre lourdement impacté par la poursuite de la crise sanitaire du Covid-19

Regulatory News:

Pierre & Vacances-Center Parcs (Paris:VAC) :

1] Chiffres d’affaires du 1er semestre de l’exercice 2020/2021

En normes IFRS, le chiffre d’affaires du 1er semestre de l’exercice 2020/2021 s’élève à 244,5 millions d’euros (158,0 millions d’euros pour les activités touristiques et 86,5 millions d’euros pour les activités immobilières).

Le Groupe continue cependant de commenter son chiffre d’affaires et les indicateurs financiers qui y sont liés conformément à son reporting opérationnel, plus représentatif de son activité, i.e :
- avec la présentation des co-entreprises en intégration proportionnelle,
- hors incidence de l’application d’IFRS 16

Par ailleurs, la réorganisation opérationnelle et juridique mise en place depuis le 1er février 2021, se traduisant par le regroupement de chacune des activités du Groupe au sein de Business Lines distinctes et autonomes, entraine une modification de l’information sectorielle en application de la norme IFRS8. La principale conséquence pour la communication du chiffre d’affaires du Groupe est la présentation de la contribution du secteur opérationnel « Adagio ». Ce secteur regroupe la contribution des sites pris à bail par le groupe PVCP exploités sous la marque Adagio et confiés en gestion à la joint-venture Adagio SAS, ainsi que la quote-part détenue par le Groupe de la contribution d’Adagio SAS.

Un tableau de réconciliation entre le chiffre d’affaires issu du reporting opérationnel et le chiffre d’affaires en normes IFRS est présenté en annexe en fin de communiqué.

Les activités du Groupe sur l’ensemble du 1er semestre de l’exercice ont été lourdement impactées par la poursuite de la crise sanitaire en Europe et les mesures de restriction y afférentes, imposées par les différents gouvernements européens.

en millions d’euros

2020/2021

2019/2020

Evolutions

selon reporting opérationnel

selon reporting opérationnel

Tourisme

62,3

265,5

-76,6%

- Center Parcs Europe

21,4

135,0

-84,1%

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

28,5

100,2

-71,5%

- Adagio

12,3

30,3

-59,3%

dont chiffre d’affaires de location

38,4

175,1

-78,1%

- Center Parcs Europe

14,6

87,1

-83,3%

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

14,4

62,5

-76,9%

- Adagio

9,4

25,5

-63,2%

Immobilier

67,8

55,5

22,2%

Total 2ème trimestre

130,0

321,0

-59,5%

Tourisme

165,0

547,4

-69,9%

- Center Parcs Europe

93,2

320,7

-70,9%

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

46,3

152,0

-69,5%

- Adagio

25,5

74,7

-65,9%

dont chiffre d’affaires de location

108,3

367,1

-70,5%

- Center Parcs Europe

64,8

211,3

-69,3%

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

23,4

92,2

-74,6%

- Adagio

20,1

63,6

-68,3%

Immobilier

132,2

148,6

-11,0%

Total 1er semestre

297,2

696,0

-57,3%

  • Chiffre d’affaires touristique

Au 2ème trimestre 2020/2021, le chiffre d’affaires des activités touristiques s’établit à 62,3 millions d’euros, en retrait de 76,6% par rapport au 2ème trimestre 2019/20, lié à la fermeture de la quasi-totalité de nos sites sur le trimestre :
- Center Parcs Europe enregistre une baisse de 84,1%, avec une activité quasi nulle sur les Domaines allemands et français (fermés à l’exception du Domaine du Bois aux Daims à compter du 1er mars, mais avec des activités limitées) et des offres réduites (sans Aquamundo, ni activités indoor et restaurants) des Domaines belges et néerlandais ;
- Pierre & Vacances Tourisme Europe a été pénalisé par la fermeture des remontées mécaniques à la montagne : seule la moitié des résidences a ouvert à compter de mi-février, avec un taux d’occupation de 20% à 30% sur les vacances scolaires, se traduisant par un chiffre d’affaires hébergement en baisse de 87,3% sur l’ensemble du trimestre.
- Adagio affiche un retrait de 59,3% de son chiffre d’affaires, affecté par l’absence des clientèles d’affaires et internationale, et la fermeture d’un tiers de ses aparthotels.

Au 1er semestre 2020/2021, le chiffre d’affaires des activités touristiques s’établit au total à 165,0 millions d’euros, en baisse de 69,9% (après un premier trimestre en retrait de 63,6%).

  • Chiffre d’affaires du développement immobilier

Au 2ème trimestre 2020/2021, le chiffre d’affaires du développement immobilier s’élève à 67,8 millions d’euros, à comparer à 55,5 millions d’euros au 2ème trimestre 2020/2021, résultant principalement de la contribution des résidences Senioriales (16,7 millions d’euros), du Center Parcs Lot-et-Garonne (9,0 millions d’euros) et des opérations de rénovation de Domaines Center Parcs (38,9 millions d’euros).

2] Procédure de conciliation et perspectives

En l’absence de visibilité sur la sortie de la crise sanitaire, le 2 février a été ouverte une procédure amiable de conciliation à l’initiative du Groupe, par le Président du Tribunal de commerce de Paris pour une durée de 4 mois, éventuellement prorogeable.

Cette procédure de prévention a pour objectif d’aboutir à des solutions amiables avec les principaux partenaires du Groupe.

Aujourd’hui, les discussions se poursuivent entre le Groupe et ses différents partenaires financiers existants ou futurs, sous l’égide des conciliateurs, en vue d’obtenir la mise en place d’un nouveau financement en dette d’un montant total en principal d’au moins 250 millions d’euros, dont une première tranche devrait faire l’objet d’un décaissement au cours du mois de mai prochain et une seconde tranche au début de l’automne 2021, en l’état des discussions.

Ces deux tranches permettraient au Groupe de financer son activité future dans l’attente de la finalisation du processus de renforcement des fonds propres du Groupe qui se poursuit en parallèle, plusieurs marques d’intérêts ayant été reçues par le Groupe.

Simultanément, le Groupe, qui a suspendu le règlement des loyers des partenaires des sociétés concernées par la conciliation, a initié des discussions avec ses bailleurs ou leurs principaux représentants dans la perspective d’élaborer des solutions communes sur le traitement des loyers.

Enfin, le Groupe sollicite des Pouvoirs Publics français des indemnités en se référant aux mesures récemment adoptées sur les remontées mécaniques des stations de montagne.

Confiant en sa capacité à rebondir dès la réouverture de ses Résidences et Domaines, le Groupe finalise un nouveau plan stratégique « RE-INVENTION », qui sera présenté début mai et fixera notamment les nouveaux objectifs du Groupe.

ANNEXE :

Tableau de réconciliation entre le chiffre d’affaires issu du reporting opérationnel et le chiffre d’affaires en normes IFRS.

en millions d’euros

2020/2021

selon reporting opérationnel

Retraitement

IFRS 11

Incidence

IFRS 16

2020/2021

IFRS

Tourisme

165,0

-7,0

158,0

- Center Parcs Europe

93,2

-1,7

91,5

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

- Adagio

46,3

25,5

-5,3

46,3

20,2

Immobilier

132,2

-5,5

-40,2

86,5

Total 1er semestre

297,2

-12,5

-40,2

244,5

en millions d’euros

2019/2020

selon reporting opérationnel

Retraitement

IFRS 11

Incidence

IFRS 16

2019/2020

IFRS

Tourisme

547,4

-27,9

519,5

- Center Parcs Europe

320,7

-12,4

308,3

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

- Adagio

152,1

74,7

-15,5

152,1

59,2

Immobilier

148,6

-3,0

-36,4

109,2

Total 1er semestre

696,0

-31,0

-36,4

628,7

Retraitements IFRS 11 : pour son reporting opérationnel, le Groupe continue d’intégrer les co-entreprises selon la méthode proportionnelle, considérant que cette présentation traduit mieux la mesure de sa performance. En revanche, les co-entreprises sont intégrées selon la méthode de la mise en équivalence dans les comptes consolidés IFRS.

Incidence IFRS 16 :

L’application d’IFRS 16 à compter du 1er octobre 2019 conduit à annuler, dans les comptes consolidés, une quote-part du chiffre d’affaires et de la plus-value au titre des cessions réalisées dans le cadre des opérations immobilières avec des tiers (compte tenu des contrats de location détenus par le Groupe), confère ci-dessus pour l’incidence sur le chiffre d’affaires du 1er semestre de l’exercice.

Compte tenu du business model du Groupe reposant sur ses deux métiers distincts, tels que suivis et présentés pour son reporting opérationnel, un tel retraitement ne permet pas de mesurer et refléter la performance économique de l’activité immobilière du Groupe, c’est pourquoi le Groupe continue de présenter, pour sa communication financière, les opérations immobilières telles qu’elles sont issues de son suivi opérationnel.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210414005663/fr/

Contacts

Pour toute information :
Relations Investisseurs et Opérations Stratégiques
Emeline Lauté
+33 (0) 1 58 21 54 76
info.fin@groupepvcp.com

Relations Presse
Valérie Lauthier
+33 (0) 1 58 21 54 61
valerie.lauthier@groupepvcp.com