Pierre & Vacances-Center Parcs : Chiffre d’affaires du 1er trimestre de l’exercice 2020/2021

·6 min de lecture

Un premier trimestre impacté par les mesures de restriction liées à la crise sanitaire

Regulatory News:

Pierre & Vacances-Center Parcs (Paris:VAC) :

1] Chiffres d’affaires du 1er trimestre de l’exercice 2020/2021

En normes IFRS, le chiffre d’affaires du 1er trimestre de l’exercice 2020/2021 s’élève à 141,7 millions d’euros (98,7 millions d’euros pour les activités touristiques et 43,1 millions d’euros pour les activités immobilières).

Le Groupe continue cependant de commenter son chiffre d’affaires et les indicateurs financiers qui y sont liés conformément à son reporting opérationnel, plus représentatif de son activité, i.e :

- avec la présentation des co-entreprises en intégration proportionnelle,
- hors incidence de l’application d’IFRS 16

Un tableau de réconciliation entre le chiffre d’affaires issu du reporting opérationnel et le chiffre d’affaires en normes IFRS est présenté en annexe en fin de communiqué.

Les mesures de restriction prises par les différents gouvernements européens pour faire face à la deuxième vague de la pandémie ont lourdement affecté l’activité du Groupe au 1er trimestre de l’exercice.

en millions d’euros

2020/2021
selon reporting
opérationnel

2019/2020
selon reporting
opérationnel

Evolutions

Tourisme

102,7

281,9

-63,6%

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

30,9

96,2

-67,9%

- Center Parcs Europe

71,8

185,7

-61,3%

dont chiffre d’affaires de location

69,9

191,9

-63,6%

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

19,7

67,8

-70,9%

- Center Parcs Europe

50,2

124,2

-59,6%

Immobilier

64,4

93,1

-30,8%

Total 1er trimestre

167,2

375,0

-55,4%

  • Chiffre d’affaires touristique

- En octobre, après une dynamique positive dans la lignée du 4ème trimestre de l’exercice précédent, la mise en place des couvre-feu, les restrictions de rassemblement et la perspective d’un reconfinement ont considérablement ralenti les réservations, notamment pour les vacances de la Toussaint. Le chiffre d’affaires hébergement affiche sur ce mois une baisse d’environ - 30% par rapport à octobre 2020.

- Du 2 novembre à la mi-décembre, le Groupe a été contraint de fermer la quasi-totalité de ses sites Pierre & Vacances et Center Parcs. Seuls les Domaines Center Parcs néerlandais sont restés ouverts, mais avec une offre réduite (fermeture des bars et restaurants et jauges dans l’Aquamundo).

- Sur la dernière quinzaine de décembre, malgré de bonnes performances des sites mer, principalement aux Antilles, l’activité est en retrait de près de 80%, pénalisée par le maintien de la fermeture des Domaines Center Parcs en Allemagne et en Belgique, une offre dégradée sur les sites exploités (pas de restauration ni d’accès aux espaces aquatiques) et l’ouverture de seulement 9 résidences montagne (soit 15% de l’offre du Groupe sur cette destination) en raison de la fermeture des remontées mécaniques.

Sur l’ensemble de la période, 50% des aparthotels Adagio sont également restés fermés.

Le chiffre d’affaires des activités touristiques au 1er trimestre 2020/2021 s’établit ainsi à 102,7 millions d’euros, en retrait de 63,6%.

  • Chiffre d’affaires du développement immobilier

Au 1er trimestre de l’exercice 2020/2021, le chiffre d’affaires du développement immobilier s’établit à 64,4 millions d’euros, à comparer à 93,1 millions d’euros au 1er trimestre 2019/2020, résultant principalement de la contribution des résidences Senioriales (16,9 millions d’euros), du Center Parcs Lot-et-Garonne (7,9 millions d’euros) et des opérations de rénovation de Domaines Center Parcs (26,9 millions d’euros).

Les réservations immobilières enregistrées au 1er trimestre de l’exercice auprès d’investisseurs particuliers représentent un volume d’affaires de 51,9 millions d’euros (vs. 78,5 millions d’euros au même trimestre de l’exercice précédent).

2] Perspectives

En raison des mesures sanitaires, les sites Pierre & Vacances et Center Parcs sont fermés en janvier, à l’exception des Domaines Center Parcs aux Pays Bas (avec une offre réduite d’activités), des résidences Pierre & Vacances à la mer et de la moitié des aparthotels Adagio. Leur réouverture dépendra de l’évolution des mesures qui seront décidées par les pouvoirs publics.

Compte tenu de cette absence d’activité et de visibilité liée à l’aggravation de la situation sanitaire avec l’apparition de nouveaux variants du Covid-19 et de l’inconnue de date de réouverture des sites, le Groupe intensifie ses mesures de préservation de la trésorerie par un pilotage rigoureux des dépenses et des investissements, un recours plus important à l’activité partielle et par l’évolution des loyers en fonction des périodes de fermeture administrative de tout ou partie des sites.

Le Groupe rebondira aussitôt après autorisation de réouverture, la bonne saison d’été 2020 ayant démontré l’attractivité des offres touristiques du Groupe ainsi que l’efficacité du plan stratégique « Change Up ».

ANNEXE :
Tableau de réconciliation entre le chiffre d’affaires issu du reporting opérationnel et le chiffre d’affaires en normes IFRS.

en millions d’euros

2020/2021
selon reporting
opérationnel

Retraitement
IFRS 11

Incidence
IFRS 16

2020/2021
IFRS

Tourisme

102,7

-4,1

98,7

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

30,9

-2,7

28,2

- Center Parcs Europe

71,8

-1,4

70,4

Immobilier

64,4

-4,3

-17,1

43,1

Total 1er trimestre

167,2

-8,4

-17,1

141,7

en millions d’euros

2019/2020
selon reporting
opérationnel

Retraitement
IFRS 11

Incidence
IFRS 16

2019/2020
IFRS

Tourisme

281,9

-16,4

265,5

- Pierre & Vacances Tourisme Europe

96,2

-9,5

86,7

- Center Parcs Europe

185,7

-6,9

178,8

Immobilier

93,1

-1,6

-22,5

69,0

Total 1er trimestre

375,0

-18,0

-22,5

334,5

Retraitements IFRS 11 : pour son reporting opérationnel, le Groupe continue d’intégrer les co-entreprises selon la méthode proportionnelle, considérant que cette présentation traduit mieux la mesure de sa performance. En revanche, les co-entreprises sont intégrées selon la méthode de la mise en équivalence dans les comptes consolidés IFRS.

Incidence IFRS 16 :

L’application d’IFRS 16 à compter du 1er octobre 2019 conduit à annuler, dans les comptes consolidés, une quote-part du chiffre d’affaires et de la plus-value au titre des cessions réalisées dans le cadre des opérations immobilières avec des tiers (compte tenu des contrats de location détenus par le Groupe), confère ci-dessus pour l’incidence sur le chiffre d’affaires du 1er trimestre de l’exercice.
Compte tenu du business model du Groupe reposant sur ses deux métiers distincts, tels que suivis et présentés pour son reporting opérationnel, un tel retraitement ne permet pas de mesurer et refléter la performance économique de l’activité immobilière du Groupe, c’est pourquoi le Groupe continue de présenter, pour sa communication financière, les opérations immobilières telles qu’elles sont issues de son suivi opérationnel.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210120005513/fr/

Contacts

Relations Investisseurs et Opérations Stratégiques
Emeline Lauté
+33 (0) 1 58 21 54 76
info.fin@groupepvcp.com

Relations Presse
Valérie Lauthier
+33 (0) 1 58 21 54 61
valerie.lauthier@groupepvcp.com