Piqûres de l’été, évitez l’infection !

Au grand air, à la campagne ou en bord de mer, insectes et animaux font aussi partie de nos balades. Aïe ! Une guêpe qui tourne autour du barbecue et qui passe à l’attaque ! Ouille ! un moustique coriace qui se moque de vos bougies à la citronnelle... pique et re-pique ! Ouille, ouille, ouille, une méduse qui vous frôle d’un peu trop près ou un oursin qui se met en travers de votre chemin. Ça démange, ça brûle, ça lance. C’est rarement grave mais franchement désagréable.

Guêpe et frelon. Juste après la piqure, retirez doucement le dard avec une pince à épiler. Désinfectez avec de l’alcool à 60° puis appliquez une crème calmante (type Onctose Hydrocortisone, Merck, en pharmacie sans ordonnance).

Moustique. Calmez les démangeaisons avec une compresse glacée ou imbibée de vinaigre blanc. Au besoin, appliquez une solution anti-démangeaisons à base d’huiles essentielles (Gel apaisant après-piqûres Phytosun Arôms, 6,90 € en pharmacies et parapharmacies ; Spray répulsif et apaisant Marie Rose, 7,15 € en GMS).

Oursin. Désinfectez la zone avec un jet d’antiseptique. Puis retirer doucement et patiemment à la pince à épiler toutes les épines sans les casser. Il reste des piquants sous la peau ? Appliquez un pansement gras pour la nuit. Cela va ramollir l’épiderme et vous pourrez les ôter le lendemain matin.

Méduse. Rincez longuement la zone touchée de préférence à l’eau salée chaude pour désactiver le venin. Ne frottez pas. Ôtez tous les fragments de tentacules à la pince à épiler. Appliquez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles