Piqûres de moustique : ces 4 types de personnes ont plus de chance d'être ciblées

·2 min de lecture

C’est l’été, il fait chaud, on transpire, on se dénude la nuit pour tenter de supporter la chaleur et on se retrouve au petit matin couverte de piqûres de moustique. Pourquoi vous et pas un autre ? La vie est injuste et on vous explique les raisons qui pourraient faire que les moustiques vous préfèrent.

La vie peut parfois être injuste et vous vous demandez pourquoi vous êtes toujours celle qui se fait piquer par les moustiques alors que le reste de la famille ou des personnes qui vivent sous le même toit que vous s’en sortent indemnes. On a la réponse ou plutôt les réponses qui vont vous faire encore plus détester ces buveurs de sang. Découvrez sans plus attendre les facteurs qui font que vous êtes leur cible favorite. Notez également que seuls les moustiques femelles piquent les humains pour assouvir leur besoin de protéines afin de se reproduire.

La transpiration 

Après un effort physique, il arrive que l’on transpire plus ou moins beaucoup en fonction de l’effort. Les moustiques peuvent détecter les émissions d’acide lactique, d’acide urique, d’ammoniaque présentes naturellement dans notre sueur. Plus on en dégage, mieux c’est… enfin du point de vue des moustiques qui se feront un malin plaisir à vous dévorer. De plus, quand vous transpirez votre température corporelle augmente et ça les moustiques en raffolent ! 

La grossesse 

Les femmes enceintes expirent plus de CO² et ont une température corporelle en moyenne légèrement plus élevée que celle d’une personne lambda. Le souci ? Les moustiques sont en mesure de localiser leur cible en fonction de ses émissions de dioxyde de carbone et ce dans un rayon de 50 mètres… Plus vous émettez de dioxyde de carbone, plus vous êtes facilement localisable et plus...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles