Piqûres sauvages : plusieurs victimes présumées pendant la Fête de la musique

Des milliers de personnes se sont réunies dans la rue, dans la nuit du 21 juin 2022, pour célébrer la Fête de la musique. L'évènement s'est tenu dans plusieurs villes à travers la France, mais cette année, de nombreux incidents ont été signalés. Comme le rapporte Le Figaro, mercredi 22 juin, plusieurs fêtards à Paris ou encore à Lyon ont affirmé avoir été victimes de piqûres sauvages. Devenu un véritable phénomène dans les bars et les discothèques, ce type d'agression n'a pas encore livré tous ses secrets. Bien que certaines seringues sont remplies de GHB, afin de soumettre les victimes chimiquement, les intentions des agresseurs restent encore à déterminer. Plus de 1000 victimes ont été recensées depuis le début des signalement il y a trois mois. D'autres sont venues grossir le nombre après avoir été visées pendant la célébration annuelle.

"Je vais plomber l'ambiance. Chaque Fête de la musique je sors, mais cette année je suis un peu stressée par rapport à tout ce qu'on entend. Je me dis que forcément il va y avoir ce genre de chose", déclarait l'influenceuse Alix Grousset sur son compte Instagram quelques heures avant le début des festivités. Elle exhortait ses abonnés à "faire attention à ne pas se faire piquer". Malheureusement, à Paris, "six personnes disent avoir été victimes de piqûres dans la foule", rapporte Le Figaro. À Lyon, "deux femmes [dont une mineure de 15 ans, ndlr] ont signalé à la Croix-Rouge avoir été victimes d'agression à la piqûre", révèle BFMTV. Le journaliste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles