Quelle est la pire façon de se faire larguer ? Une étude s'est penchée sur la question

Pexels

Une séparation amoureuse est rarement vécue comme un événement heureux. Même lorsqu’elle est décidée d’un commun accord, il n’est pas rare que l’on essuie quand même quelques larmes. Mais alors quand la rupture vous tombe dessus, à votre insu, c’est pire que tout. Sans que vous ne sachiez forcément pourquoi, votre partenaire a décidé de poursuivre sa route… sans vous. Et ça fait mal, très mal. D’autant plus quand iel n’a pas employé la manière douce pour vous quitter. Car tout le monde ne prend (malheureusement) pas la peine d'annoncer cela en face, gentiment et respectueusement. Loin de là.

Une étude, publiée dans la revue Cyber Psychology en avril dernier et relayée par Cosmopolitan, a enquêté sur les différentes méthodes de rupture afin de lister celles causant le plus de dommages psychologiques chez la personne larguée. Et, sans grande surprise, c’est la technique du ghosting qui arrive en tête du classement. Pour rappel, cette pratique cruelle consiste à quitter une personne sans donner plus aucune nouvelle, en l’ignorant du jour au lendemain et en disparaissant de la surface de la Terre. Elle est souvent pratiquée par trois types de personnes : celles qui n’ont clairement pas de cœur (on vous voit), celles qui ont peur de la réaction de l'autre et qui manquent de courage (les lâches, en gros) et celles qui ne savent tout simplement pas comment s’y prendre (vous, on vous pardonne à moitié).

Ces dernières années, avec l’avènement des réseaux sociaux, la méthode du ghosting (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous essayez d’oublier votre ex ? Voici combien de temps cela va vous prendre selon la science
L’éco-dumping, une nouvelle tendance de rupture à la sauce écolo
Tout savoir sur le bae-realing, cette nouvelle tendance positive qui pourrait changer les rencontres amoureuses
Dawn dating : cette tendance amoureuse digne d'un film de Noël qui enlève la pression du premier rendez-vous
Halloween : c’est quoi le cobwebbing, cette nouvelle tendance amoureuse dont on devrait s'inspirer ?