Pissenlit, ortie, plantain, bourrache… Toutes les vertus des mauvaises herbes

·1 min de lecture

Ouvrons les yeux ! Nous sommes entourés de plantes bienfaitrices lorsque l'on se balade à la campagne, et même en ville, dans les jardins. Pour profiter de leurs vertus, il faut savoir les reconnaître et les utiliser. Suivez le guide…

Le pissenlit donne un coup de fouet

On ne présente plus cette plante dont les fleurs jaunes ensoleillent les prairies au printemps. Mais on ignore souvent que ses feuilles peuvent nous aider à retrouver de l'énergie. Elles contiennent plus de dix minéraux, parmi lesquels du magnésium, du fer, du cuivre, du manganèse et du sélénium, ainsi que les vitamines A, B, C, E et K. Ce cocktail tonifiant permet de mettre un terme à sa fatigue physique et intellectuelle. Puissant diurétique, le pissenlit aide aussi à « nettoyer » l'organisme.

La bonne utilisation ? En jus. Cueillez une poignée de feuilles de pissenlit. Lavez-les soigneusement. Coupez deux branches de céleri, deux pommes et un concombre. Passez le tout à l'extracteur de jus. Dégustez sans tarder votre boisson, de préférence le matin pour profiter de ses bienfaits forme. En cure de 8 jours au minimum.

L'ortie soulage les rhumatismes

Elle ne fait pas que piquer ! Son secret ? Sa richesse en silice, un dérivé du silicium, un minéral qui stimule la production de collagène et possède des propriétés anti-inflammatoires. Une action souveraine pour apaiser les douleurs de l'arthrite, de l'arthrose… Ce n'est pas tout ! Les feuilles d'ortie sont aussi une bonne source de fer et de vitamine C, qui permettent de lutter contre la fatigue. Astuce pour la cueillette : plutôt après une averse, car alors l'ortie pique moins.

La bonne utilisation ? En smoothie. En version sucrée, mixez...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles