Pizzas Buitoni contaminées à E. coli : une troisième gamme pointée du doigt

C’est un scandale sanitaire qui a fait grand bruit : le 30 mars dernier, un lien entre des cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et la consommation de pizzas surgelées Buitoni contaminées par la bactérie Escherichia coli avait été établi par les autorités sanitaires. Les produits concernés appartenaient à la gamme "Fraîch’Up" et avaient fait l'objet d'un rappel.

Une nouvelle plainte a été déposée mercredi 4 mai, mais vise cette fois-ci une autre gamme de pizzas Buitoni : Bella Napoli. Et ce n'est pas tout : une troisième gamme de pizza Buitoni - "Four à Pierre" - est également pointée du doigt ce jeudi 5 mai.

La plainte concernant la gamme Bella Napoli a été déposée par Christina, une mère de famille de 34 ans, comme le rapporte BFMTV. Tout commence le 27 mars dernier, lorsqu’elle consomme une pizza surgelée de cette gamme : des symptômes (douleurs dans le bas du ventre, vomissements et fièvre) apparaissent deux jours plus tard.

Elle est transportée à l’hôpital est placée sous morphine. Des analyses révèlent ensuite qu’elle est contaminée par les bactéries E. coli et Shigella. "La médecin est venue dans ma chambre et m'a demandé si j'avais mangé une pizza ces derniers jours, en me montrant toutes les pizzas de Buitoni", raconte Christina à BFMTV.

Mercredi 4 mai, elle a déposé plainte contre Buitoni et Nestlé. Son avocat, Pierre Debuisson, affirme que "le principe de précaution est totalement bafoué dans cette affaire, par Nestlé, par les autorités sanitaires, et par la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles