Placements : les décisions à prendre après un semestre pourri !

Toutes les grandes classes d'actifs ont trinqué au premier semestre. Seul l'or, stable, a joué son rôle de valeur refuge. Même l'immobilier, victime de la hausse des taux d'intérêt (+0,5 point en moyenne) montre des signes de retournement. N'oublions pas la règle d'or : une hausse des taux d'un point entraîne une baisse des prix de 7 à 8% à moyen terme.  Sur le front des placements, l'accélération de l'inflation (près de 6% en juin sur un an glissant) constitue le fait marquant du premier semestre. Rémunérés à un taux bien inférieur à la hausse des prix, les livrets bancaires et, dans une moindre mesure, l'assurance vie en euros font figure de perdants dans un tel contexte. L'immobilier à crédit demeure l'actif à privilégier dans une optique de long terme. Ainsi que la Bourse, les actions dotées d'un vrai «pricing power» en particulier comme les Gafa américains (Google, Apple, Amazone...) et les Khol français (Kering, Hermès, L'Oréal...).  Dans notre vidéo, découvrez le bilan semestriel de vos placements et nos conseils pour passer un été tranquille   Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles