Placenta accreta : quelle est cette complication de l'accouchement ?

Qu'appelle-t-on un placenta accreta ?

Il ne se sent pas pendant la grossesse et ne pose aucun problème au développement de bébé. Pourtant, le placenta dit accreta est une pathologie sérieuse qui compromet la délivrance (soit l'expulsion du placenta) chez la femme qui accouche. "Lors d'une grossesse, le placenta est une connexe qui se forme dans l'utérus pour alimenter le bébé. On appelle un placenta accreta un placenta qui ne s'est pas développé au contact du myomètre, mais qui s'est inséré en partie ou totalement dans le muscle utérin", explique le Pr Michel Dreyfus, chef du service de gynécologie obstétrique au CHU de Caen. Une insertion qui pose problème, non pas pendant la grossesse, mais lors de la délivrance, puisque le placenta ne peut tout simplement pas être "délivré" après la sortie de bébé. Cette pathologie est tout de même rare et toucherait une grossesse sur 2 500 environ (source 1).

Accreta, increta et percreta : quelles sont ces anomalies placentaires ?

Il existe plusieurs types de placenta accreta, qui est un terme générique, selon le degré d'insertion :

le placenta accreta : un placenta qui s'attache, s'insère dans le myomètre ; le placenta increta : un placenta qui s'insère plus en profondeur (plus de 50 %) dans le myomètre ; le placenta percreta : un placenta qui traverse tout le muscle utérin et peut...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles