Publicité

Plan d’épargne avenir climat : à quoi ressemblera le futur livret d’épargne pour les mineurs ?

Le gouvernement va créer un plan d’épargne avenir climat, réservé aux moins de 18 ans, pour financer l’industrie verte.
Le gouvernement va créer un plan d’épargne avenir climat, réservé aux moins de 18 ans, pour financer l’industrie verte.

Un plan d’épargne avenir climat destiné aux jeunes de moins de 18 ans et au financement de projets bas carbone verra bientôt le jour. A l’occasion de la présentation du projet de loi sur l’industrie verte ce mardi 16 mai en Conseil des ministres, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a dévoilé les contours de ce nouveau produit d’épargne.

À quoi ressemblera le plan d’épargne avenir climat ?

Ce plan d’épargne, qui pourra être distribué par les banques et les assureurs, pourra être ouvert par les parents dès la naissance de leurs enfants et jusqu’à leur 18e anniversaire. Il sera réservé aux personnes physiques résidant en France.

Son plafond sera très légèrement supérieur à celui du livret A – 23 000 €, contre 22 950 € pour le placement préféré des Français – et bien supérieur à celui des livrets jeunes actuels, réservés aux 12-25 ans, qui est fixé à 1 600 € (hors intérêts capitalisés). Il bénéficiera également d’un régime fiscal avantageux, avec aucune fiscalité ni prélèvements sociaux au moment du déblocage des fonds.

Enfin, afin d’inciter les parents à en ouvrir un très tôt pour leurs enfants, le projet de loi pourrait prévoir un abondement de l’Etat si le plan est ouvert au cours de l’année de naissance de l’enfant. Son montant « sera discuté dans le projet de loi de finances pour 2024 », indique un porte-parole de Bercy à nos confrères des Echos.

Avec ces dispositions, Bercy estime que la collecte annuelle de ce nouveau plan d’épargne pourrait atteindre un milliard d’euros « à son plein potentiel ».

L’épargne sera-t-elle bloquée jusqu’à la majorité de l’enfant ?

Oui, l’argent versé sera bloqué jusqu’à la majorité du titulaire. Sauf événement exceptionnel (maladie ou décès), il ne sera donc pas possible d’effectuer de retraits sans entraîner la clôture du plan d’épargne. L’objectif de l’exécutif est d’inciter les parents à constituer une épargne de long terme à leurs enfants afin de préparer leur entrée dans la vie active, tout en contribuant au financement d’une économie plus propre et plus respectueuse de l’environnement.

Combien rapportera-t-il ?

A la différence du livret A, sa rémunération ne sera pas fixée par les pouvoirs publics, mais dépendra du rendement des investissements réalisés. La rentabilité devrait être relativement attractive « dès lors qu’il s’agira d’un produit d’investissement de long terme non liquide à tout moment », a précisé le ministère de l’Economie.

Lire la suite sur

A voir également sur Le HuffPost :

Lucie Lucas, atteinte d’éco-anxiété, explique pourquoi elle ne veut pas la soigner

La moitié des lacs de la planète s’assèchent, mais « il n’est pas trop tard » pour agir