Plan d’épargne retraite ou assurance-vie : quel placement choisir pour votre retraite ?

© Getty Images/iStockphoto

Pour compenser la baisse de revenus que vous subirez à la retraite, il est impératif de vous constituer un capital durant votre vie active, qui génèrera des revenus complémentaires le moment venu. Pour y parvenir, vous pouvez souscrire un plan d’épargne retraite (PER) ou une assurance-vie. Dans les deux cas, vous pourrez épargner à votre rythme, placer vos avoirs sur des supports d’investissement variés, et bénéficier d’une gestion adaptée à votre profil d’épargnant et à votre horizon de placement. Dans les deux cas également, vous pourrez récupérer votre mise sous forme de rente viagère ou en capital en fin de carrière, et les sommes transmises à vos proches si vous décédez avant 70 ans échapperont aux droits de succession. Alors, lequel choisir ?

Si vous êtes lourdement imposée, mieux vaut souscrire un plan d’épargne retraite. Les sommes versées chaque année seront déductibles de vos revenus imposables dans la limite d’un plafond, ce qui vous procurera de substantielles économies d’impôt. Mais en contrepartie, la rente ou le capital récupéré à la sortie du plan sera imposable, ce qui rognera une partie des baisses d’impôt obtenues pendant la phase d’épargne. Retenez également que le PER est un produit "tunnel" : les sommes placées seront bloquées jusqu’à votre départ en retraite et vous ne pourrez les récupérer avant cette échéance que si vous êtes victime d’un accident de la vie (invalidité, décès, etc.) ou pour acheter votre résidence principale. Il est donc préférable d’envisager (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite