Plan de travail, planche à découper, smartphone... faut-il les nettoyer ou les désinfecter ?

Le plan de travail de la cuisine, la zone à risque

On y pose son téléphone, son sac à main, ses courses… avant d’y préparer le dîner. Le plan de travail reste d’un point de vue hygiénique la zone la plus sale de la maison. Un coup d’éponge après le repas et tout va bien ? Détrompez-vous : il faut le désinfecter quotidiennement avec un produit qui élimine les bactéries.

Attention aux planches à découper aussi

La planche à découper avec ses microfissures faites au fil du temps à cause des coups de couteau abritent de nombreuses bactéries et pas les plus gentilles. Une étude a même révélé qu’elle abriterait plus de bactéries fécales que la cuvette de nos toilettes. Pour les éliminer, il est nécessaire de nettoyer sa planche à découper après chaque utilisation pour ne pas laisser le temps aux aliments de s’incruster dans les fissures. Un nettoyage à l’eau chaude avec du liquide vaisselle suffit, mais si vous pouvez effectuer un rinçage à l’eau bouillante, c’est idéal.

Quelle planche en bois choisir ? D’après plusieurs tests d’hygiène réalisés, la meilleure planche serait celle en bois. Celle en marbre arrive derrière. On retrouve la planche en plastique en dernière position : elle conserve plus de bactéries que les autres même après trempage et lavage. Evitez tout particulièrement les planches en PVC : les phtalates qu’elles contiennent peuvent contaminer les aliments.

Le saviez-vous ? Idéalement, il faudrait utiliser deux planches à découper afin d’éviter les contaminations croisées entre aliments crus : une pour la viande et une autre pour les fruits et légumes.

A quelle fréquence nettoyer son smartphone ?

Notre téléphone nous suit partout : dans les transports, dans la cuisine… parfois même jusqu’aux toilettes. Pas étonnant qu’on y retrouve de nombreuses bactéries. D’autant que nous sommes encore peu nombreux à penser à le nettoyer quotidiennement. Une fréquence idéale surtout si vous vous en servez beaucoup. Eviter d’utiliser vos produits ménagers habituels, préférez un

(...) Cliquez ici pour voir la suite