Planification écologique : le projet du gouvernement largement soutenu par les Français

© Westend61/Getty Images

La politique de planification écologique du gouvernement est largement approuvée par les Français, d'après un sondage OpinionWay-Square pour « Les Echos » et Radio Classique. Même si beaucoup d'entre eux pensent que c'est déjà peine perdue.

Les Français ont beau ne pas être d’accord sur tous les sujets ayant rapport à l’écologie, ils soutiennent en majorité la politique de planification écologique présentée par Emmanuel Macron en mai dernier et portée par sa Première ministre Elisabeth Borne, dont le but est d’ « aller deux fois plus vite » dans le rythme de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’après le chef d’Etat. L’objectif premier de ce projet est de sortir des énergies fossiles, et 71% des 1 019 personnes interrogées pour un sondage OpinionWay-Square pour « Les Echos » et Radio Classique paru le 25 juillet le soutiennent.

Lire aussi >> Jour du dépassement : les propositions de WWF pour inverser la tendance

L’amplification du dispositif d’aides aux travaux « MaPrimeRenov » (travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation…) est aussi plébiscitée, avec 89% de jugements favorables. Les avis divergent toutefois lorsqu’il s’agit du nucléaire : 65% des sondés approuvent la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, surtout les électeurs de Valérie Pécresse (93%) et d’Emmanuel Macron (87%). À gauche, 44% des électeurs de Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon valident ce projet.

Près de la moitié des Français estiment qu'il est « déjà trop tard pour agir »

À noter que si une grande partie des Français approuvent cette politique de planification écologique, les électeurs d’extrême droite font figure d’exception : seuls 46%...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles