Ma plante d'intérieur commence à pourrir : que faire ?

·1 min de lecture

Un beau jour, la plante qui se portait pourtant bien commence à flétrir. Une odeur de pourriture se dégage du substrat ? Il est essentiel d’agir rapidement pour sauver la plante.

Pourquoi une plante d’intérieur pourrit ?

La pourriture est une maladie causée par des champignons tels que le Pythium, le Phytophtora ou encore le Fusarium. Certaines bactéries provoquent aussi la pourriture. Toutefois, il convient de rappeler que ces pathogènes sont présents naturellement dans l’environnement : le terreau, dans l’air, sur les outils sales… Toutefois, toutes les plantes ne sont pas touchées par la pourriture. Les champignons et les bactéries prolifèrent, puis attaquent les plantes sous certaines conditions : stagnation de l’eau dans le terreau et absence d’oxygène. Chez les plantes d’intérieur, la photosynthèse est plus lente, les plantes consomment ainsi moins d’eau. De ce fait, si vous arrosez trop souvent, l’eau va stagner dans le pot et favoriser l’apparition de pourriture.

Plante qui pourrit : comment la sauver ?

Il est nécessaire d’agir rapidement pour sauver la plante. Il convient ainsi de connaître les signes de la pourriture pour agir rapidement. Les principaux signes sont :

  • Jaunissement des feuilles ;

  • Croissance plus lente ;

  • Flétrissement de la plante ;

  • Humidité permanente du substrat (la plante n’arrive plus à se nourrir correctement) ;

  • Odeur de pourriture venant du substrat.

Pour sauver la plante, il peut être nécessaire d’appliquer un fongicide pour tuer les champignons. Il est également nécessaire d’éliminer les parties touchées de la plante.

À LIRE ÉGALEMENT :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles