Planter une vigne dans son jardin : 5 choses à savoir

Pour débuter, le plus simple est de choisir une variété robuste. La variété Cloutat, notamment, est idéale si vous avez peu d'espace ou une météo capricieuse. Cette variété n'a pas besoin d'être taillée, peut supporter des températures jusqu'à -20 °C et habille élégamment le jardin.

La vigne a besoin de soleil pour s'épanouir. Et pour avoir des fruits juteux et sucrés, elle a aussi besoin de chaleur. Choisissez l'emplacement du jardin le plus exposé au soleil pour votre futur pied. Si vous préférez les variétés uniquement ornementales, vous pouvez les planter à l'ombre. Veillez cependant à éviter les zones trop exposées au vent ou protégez la vigne.

Conduire la vigne, c'est s'assurer que la branche principale pousse bien droit ou à l'horizontale selon vos envies. Pour cela, il faut penser à installer un tuteur et à tailler tous les ans. Une fois qu’elle est bien développée au bout de 3 ans, ce sont les branches latérales qui devront être taillées.

Si la région est trop froide ou peu ensoleillée, vous pouvez parfaitement cultiver la vigne sous serre. Plus elle sera au chaud, plus elle produira de fruits. Il faut toutefois prévoir au moins 90 cm entre chaque pied pour de meilleurs résultats.

La vigne peut très bien s'inviter sur les balcons et terrasses. Prévoyez un grand pot avec au moins 10 cm de terre sous les racines et autant au-dessus. Attention, la vigne en pot demande un entretien régulier avec de l'eau et de l'engrais.

À lire aussi :

Quels revêtements pour mon balcon ? (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles