Plantes, potager… Julie Andrieu nous parle jardin

© Olivier Martino - FTV

Une rose à son nom, une nouvelle émission dédiée au potager sur France 3, marraine des Journées des Plantes de Chantilly. Il ne nous en fallait pas plus pour partir à la rencontre de la journaliste et animatrice télé Julie Andrieu et parler jardin avec elle.

ELLE.fr. Quelle place a le jardin pour vous ?
Julie Andrieu. C’est une place relativement récente mais importante. C’est vrai que c’est quelque chose qui était assez absent de mon enfance parce que moi, je suis née à Paris et le rapport à la nature était assez absent de mon éducation. Je l’ai cultivé par la suite, d’abord à travers la cuisine, et puis ensuite, quand j’ai eu les moyens de le faire, j’ai voulu acheter une maison à la campagne, en Gironde. Je ne m’y suis pas installée à l’année, mais j’y allais le plus souvent possible. Là j’ai commencé à cultiver mon jardin et j’ai découvert que c’était quelque chose qui me plaisait beaucoup, même si je n’y connaissais rien du tout. J’'ai abordé le jardin un peu comme j’avais abordé la cuisine à 20 ans, c’est-à-dire avec beaucoup d’enthousiasme, pas mal de naïveté, sans avoir peur d’y passer du temps et ne craignant pas les échecs. J’ai appris comme ça sur le tas en néophyte averti, si, on peut dire.

ELLE.fr. Depuis combien de temps jardinez-vous ?
Julie Andrieu. J’ai acheté la maison en 2007, mais le jardin, c’est venu progressivement. Donc je dirais que ça fait, ça fait 10 ans vraiment que le jardin est devenu une priorité. J’ai deux jardins, dont je m’occupe celui en Gironde et celui de ma maison en région parisienne. Ils prennent beaucoup de place dans mon quotidien, dans mon esprit, dans mon cœur aussi. Je crois que ça vient avec l’âge...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi