Les plats en gelée vont-ils faire leur come-back ?

Après avoir connu un succès retentissant dans les années 50, puis disparut peu de temps après, la gelée reviendrait-elle à la mode ? Notre récap' sur l'histoire de l'aspic tombe à pic.

Notre première réaction : Beurk. Pour nous, les plats en gelée sont l’apanage des cuisines de nos arrières grands-mères. On se rappelle tous de l'œuf en gelée que nous servaient nos mamies. Mais ne vous fiez pas aux apparences, car la gelée n'est pas figée dans le temps et pourrait bien redevenir tendance.

De la conservation des plats... à une vidéo Tiktok

La cuisine, comme la mode, n’est qu’un éternel recommencement. On prend des recettes traditionnelles de la cuisine française et on les revisite avec un dressage, une présentation ou une texture innovante. Car l'aspic - comprenez un plat froid pris dans de la gelée- ne date pas d'hier. Au Moyen-Age déjà, on se régalait mangeait des gelées préparées à partir de bouillon de viande refroidi. 4 siècles plus tard, au 18e siècle, le cuisinier Marie-Antoine Carême invente le chaud-froid, un plat cuisiné chaud mais dégusté froid, indiquent nos confrères de la RTBF. Viandes ou poissons étaient superposés en tranches à la façon d'un millefeuille avant d'être recouverts de gelée. Gélatine de porc, parures de poisson ou cartilages de veau permettait à la pseudo-terrine de se consolider en refroidissant. Ils ont eu leur premier moment de gloire au 19e siècle à une époque où c'était un excellent moyen de conservation. Les gelées de légumes avaient...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Ces desserts de grand-mère qui méritent de faire un come-back
Comment faire de la gelée de coing ?
5 plats qui vont nous faire aimer l'automne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles