1 / 7

En plein Megxit, le prince William et Kate Middleton font front, le sourire aux lèvres

Depuis une semaine, ils sont dans l’œil du cyclone, mais aujourd’hui, ils ont fait froid, unis, et surtout, très souriants. Depuis mercredi, le prince William est au cœur des discussions dans la crise du Megxit, le départ du prince Harry et de son épouse, Meghan Markle, de la famille royale. Et la réunion sous tension de lundi, à Sandringham, en présence de la reine, a conclu à un apaisement, la reine donnant son accord pour ce départ. Mais cette séparation inédite au sein de la famille royale attristerait énormément le prince Charles, et surtout, le prince William, qui a toujours été inséparable de son petit frère.Alors que la famille royale n’a jamais fait couler autant d’encre, ce mercredi matin, Kate Middleton – qui n’a pas assisté à la réunion de crise pour rester avec ses enfants – et le prince William se sont rendus au Khidmat Centre, dans le Yorkshire, pour un engagement officiel. Il s’agit d’un centre d’accueil qui s’occupe de personnes en difficultés et qui aide les grands-parents à s’occuper des enfants les plus démunis.Et le public les a reçus sous les acclamations, comme à chacun de leurs déplacements, preuve que coûte que coûte, malgré les scandales qui bousculent actuellement la famille royale. Bain de foule, bouquets de fleurs, échanges chaleureux avec le public… Le couple princier s’est montré heureux et soudé, mais surtout, dédié au travail auprès des autres. Evidemment, le couple ne s’est pas exprimé sur les récents événements familiaux, pour ne pas détourner l’attention de la raison principale de leur venue.

En plein Megxit, le prince William et Kate Middleton font front, le sourire aux lèvres

Depuis une semaine, ils sont dans l’œil du cyclone, mais aujourd’hui, ils ont fait froid, unis, et surtout, très souriants. Depuis mercredi, le prince William est au cœur des discussions dans la crise du Megxit, le départ du prince Harry et de son épouse, Meghan Markle, de la famille royale. Et la réunion sous tension de lundi, à Sandringham, en présence de la reine, a conclu à un apaisement, la reine donnant son accord pour ce départ. Mais cette séparation inédite au sein de la famille royale attristerait énormément le prince Charles, et surtout, le prince William, qui a toujours été inséparable de son petit frère.Alors que la famille royale n’a jamais fait couler autant d’encre, ce mercredi matin, Kate Middleton – qui n’a pas assisté à la réunion de crise pour rester avec ses enfants – et le prince William se sont rendus au Khidmat Centre, dans le Yorkshire, pour un engagement officiel. Il s’agit d’un centre d’accueil qui s’occupe de personnes en difficultés et qui aide les grands-parents à s’occuper des enfants les plus démunis.Et le public les a reçus sous les acclamations, comme à chacun de leurs déplacements, preuve que coûte que coûte, malgré les scandales qui bousculent actuellement la famille royale. Bain de foule, bouquets de fleurs, échanges chaleureux avec le public… Le couple princier s’est montré heureux et soudé, mais surtout, dédié au travail auprès des autres. Evidemment, le couple ne s’est pas exprimé sur les récents événements familiaux, pour ne pas détourner l’attention de la raison principale de leur venue.