Pleine lune du 21 septembre 2021 : 4 solutions pour bien dormir

·1 min de lecture

Le 21 septembre marque la dernière pleine lune de l'été avec l'entrée, dès le lendemain, dans l'équinoxe d'automne (c'est-à-dire le moment où le jour est égal à la nuit). Vous êtes ce que l'on appelle "luno-sensible" et vous avez du mal à fermer l'œil les nuits de pleine lune ? Il y a une raison à ça : les rayonnements de la lune agiraient sur l'hypothalamus, qui influence l'état de stress, et sur la mélatonine, l'hormone régulatrice du sommeil. Des effets qui seraient plus souvent ressentis par les hommes que par les femmes, selon une récente étude suédoise.

La quantité de sommeil peut varier de près d'une heure

Si pour vous, la pleine lune est synonyme de nuits sans sommeil, sachez que cela n'a rien d'étonnant. Une étude publiée dans la revue Science Advances par des scientifiques de l'Université de Washington (Etats-Unis) et de l'Université de Quilmes (Argentine) montre que dans les jours précédant une pleine lune, les gens s'endorment plus tard dans la soirée et dorment pendant de plus courtes périodes. Des variations du cycle de sommeil que les chercheurs ont constaté à la fois en milieu urbain et en milieu rural, avec un moindre accès à l'électricité.

À l'aide de moniteurs de poignet, l'équipe de chercheurs a suivi les habitudes de sommeil de 98 personnes vivant dans trois communautés d'Argentine: une n'ayant pas accès à l'électricité, une autre ayant une une seule source de lumière artificielle dans les habitations et une troisième (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Microkinésithérapie : qu'est-ce que ça soigne ?
Soigner une mycose vaginale en 6 astuces naturelles
Chiropraxie : 6 raisons d'aller voir le chiro quand on est une femme
Que faire en cas d'infection urinaire ?
Qu'est-ce que l'ostéogym ? Quels bienfaits ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles